Le premier teaser de Deadpool & Wolverine est sorti. L’occasion de décortiquer la bande-annonce, en attendant le film, prévu pour l’été 2024. Voici 9 détails à noter. Certains seront évidents, d’autres beaucoup moins.

Deadpool 3 arrive, et avec lui un invité de marque pour ce troisième film : Wolverine ! Attendu depuis des années, le long-métrage est devenu soudainement très concret dans la nuit du 11 au 12 février, avec la diffusion du premier teaser de Deadpool & Wolverine. Il a été partagé lors du Super Bowl 2024, avec bien d’autres trailers.

Pas d’emballement pour autant : Deadpool & Wolverine n’arrivera pas dans les salles obscures tout de suite. Sa sortie au cinéma est prévue le 24 juillet prochain. De quoi laisser encore du temps aux studios pour faire monter la mayonnaise et mettre le paquet sur la promotion. De nombreux clips sont attendus, qui seront analysés à coup sûr.

Ce premier teaser n’y échappe évidemment pas et plusieurs détails méritent un coup de projecteur. Certains vous sauteront forcément aux yeux si vous suivez le Marvel Cinematic Universe (MCU) avec assiduité. Pour d’autres, il faudra mettre la vidéo sur pause. Et, pour le reste, il faudra compter sur le savoir de la communauté.

Voici les 9 détails à retenir de ce premier teaser de Deadpool 3

Le TVA est là et connecte Deadpool au reste du MCU

Le TVA débarque dans la réalité de Deadpool et compte embarquer Wade Wilson de gré ou de force. Le TVA, acronyme pour Tribunal des Variations Anachroniques, est un organisme qui navigue sur la ligne du temps avec le but officiel de remettre de l’ordre dans le flux temporel. L’intrigue de la série Loki est fortement centrée sur les activités du TVA.

Grâce à cet élément scénaristique, Marvel s’est ménagé une occasion idéale de croiser les différentes licences, y compris les redémarrages de franchise. On l’a vu avec Spider-Man: No Way Home, où les acteurs Tobey Maguire, Andrew Garfield et Tom Holland ont pu reprendre leur rôle de Spider-Man et être rassemblés.

Deadpool & Wolverine en est une autre preuve, car ces deux personnages, tels qu’ils sont présentés dans ce film, viennent de réalités différentes. On peut d’ailleurs s’attendre à des surprises dans le film, avec des héros du MCU qui passeront une tête lors de caméos improbables. Pourquoi pas, par exemple, Iron Man ou un X-Men ?

Source : Marvel Studios
Le TVA est là. // Source : Marvel Studios

« Pegging isn’t new for me, but it’s new for Disney »

Comme à son habitude, Deadpool est très décontracté avec sa sexualité et sa franchise est toujours intacte. Cela se voit dans une scène avec des agents du TVA : alors que ces derniers sortent des bâtons télescopiques énergétiques pour le contraindre à le suivre, Deadpool lance une réplique bien sentie, en suggérant un autre usage pour ces bâtons.

Pour le dire vite, Deadpool met en garde les soldats du TVA : il est rompu à la pratique du « pegging » (on vous laisse faire vos propres recherches si vous ne voyez pas ce que c’est), mais Disney, non. Ce passage peut être déroutant. Pourquoi Deadpool, un personnage de fiction, évoque Disney, le studio qui produit le film ?

L’explication tient au fait que Deadpool est un personnage de fiction qui sait qu’il est dans un univers de fiction. Il a aussi la capacité de casser ce qu’on nomme le « quatrième mur », c’est-à-dire l’écran entre le public et lui. Il peut s’adresser aux spectateurs — généralement en fixant la caméra et en citant des éléments qu’il n’est pas censé connaître.

En l’espèce, Deadpool n’ignore visiblement pas que la 20th Century Fox, studio qui a produit Deadpool 1 et Deadpool 2 en 2016 et 2018, a été racheté en 2019 par Disney. Deadpool & Wolverine est le premier long-métrage de cette franchise à être produit sous l’ère Disney. Et avoir un héros aussi grossier, c’est sans doute un peu nouveau.

Source : Marvel Studios
Il connaît le pegging. Et vous ? // Source : Marvel Studios

Alioth est-il là ?

C’est une scène fugace : face à Deadpool, un agent du TVA semble se faire enlever par une espèce de fumée violette. La théorie qui tient la corde est qu’il s’agirait d’Alioth, « une entité trans-temporelle qui sert de gardien du Néant », comme l’explique un wiki consacré au MCU. Avec le multivers, ça aurait du sens.

Source : Marvel Studios
Le nuage violet, en haut à gauche de l’écran. // Source : Marvel Studios

Une référence à 20th Century Fox

Encore une autre scène très brève, où l’on voit le nom « Ury ». On aurait pu croire à une référence à Nick Fury, mais non : compte tenu des éléments au-dessus et en dessous, mais aussi la taille des lettres les unes par rapport aux autres, et leur agencement, c’est nécessairement une référence au logo de 20th Century Fox.

Source : Marvel Studios
La tombe de 20th Century Fox ? // Source : Marvel Studios

Des vidéos des Avengers

Bon, ici, on ne peut pas croire que vous n’avez pas tiqué : sur les écrans du TVA, on voit des personnages du Marvel Cinematic Universe (Thor, Iron Man, Captain America) dans diverses scènes, manifestement issues de deux films de la franchise Avengers : L’Âge d’Ultron et Infinity War. Wade Wilson salue leur dévouement.

Source : Marvel Studios
Bon, c’était un détail un peu évident, on l’admet. // Source : Marvel Studios

Des scènes du Marvel Cinematic Universe revisitées ?

Une séquence semble faire référence à la scène d’introduction d’Avengers : L’Âge d’Ultron, lorsque les héros attaquent une base d’Hydra. En effet, les deux se passent dans les bois, dans un paysage hivernal. Est-ce à dire qu’on aura droit à un caméo d’Ultron ? Ou bien une relecture de quelques scènes d’anthologie du MCU ?

Source : Marvel Studios
Deadpool est dans un décor très proche du début du film L’Âge d’Ultron. // Source : Marvel Studios

Un comic Secret Wars à côté de Deadpool

À la fin du teaser, on peut distinguer un comic Secret Wars à côté de Wade Wilson. C’est le nom d’une intrigue de grande renommée dans la bande dessinée de Marvel. C’est aussi le nom d’un futur film des Avengers : Avengers: Secret Wars. Doctor Strange in the Multiverse of Madness y fait aussi référence.

Source : Marvel Studios
Le comic, à gauche. // Source : Marvel Studios

Wolverine n’est presque pas là

Vous l’avez certainement remarqué vous-même : Wolverine est le grand absent de ce teaser. Il n’apparaît brièvement qu’à la fin, visiblement décidé à planter Deadpool avec ses griffes en adamantium. On l’aperçoit aussi plus tôt dans la bande-annonce, de dos, à une table de jeu. Il faudra donc encore attendre pour en voir davantage.

Source : Marvel Studios
Source : Marvel Studios

Pas de scène post-crédit

Contrairement à d’autres trailers pour les deux premiers Deadpool, il n’y a pas de scène post-crédit pour ce teaser.

Deadpool & Wolverine
Il n’y a pas d’offres pour le moment

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.