Si le Japon vous fascine, et que vous avez besoin d’une bonne dose de baston, voici 5 films d’action qui devraient vous plaire : Bullet Train sur Prime Video, Kill Bill sur Canal+, L’île aux chiens sur Disney+, ainsi qu’Akira et Fast and Furious : Tokyo Drift sur Netflix.

Au cinéma, les influences venant du Pays du Soleil Levant sont partout. Si les films d’action japonais sont malheureusement peu présents sur nos plateformes de SVOD, il est toujours possible de voyager de l’autre côté du globe depuis son canapé, grâce à des productions internationales, souvent américaines.

Brad Pitt et Aaron Taylor-Johnson dans Bullet Train // Source : Scott Garfield / Sony Pictures
Brad Pitt et Aaron Taylor-Johnson dans Bullet Train // Source : Scott Garfield / Sony Pictures

En streaming, vous avez ainsi le choix entre les cheveux longs de Brad Pitt dans Bullet Train sur Prime Video, la fameuse combinaison jaune de Kill Bill sur Canal+, les animaux attachants de L’île aux chiens sur Disney+, la moto rouge iconique d’Akira sur Netflix ou les grosses voitures de Fast and Furious : Tokyo Drift, toujours sur Netflix.

Bullet Train sur Prime Video, l’un des meilleurs films de 2022

En plein cœur du Japon, un train s’élance à grande vitesse. À son bord : plusieurs assassins, dont les missions pourraient bien s’entrechoquer. D’autant que Coccinelle, chargé de voler une mallette pleine de cash pendant le voyage, est connu pour sa malchance légendaire… Ce n’est pas pour rien si Bullet Train s’est taillé une place de choix dans notre palmarès des meilleurs films de 2022 : ce concentré d’action à la sauce absurde est un véritable régal.

Brad Pitt s’éclate visiblement dans ce rôle décalé, dans lequel il enchaîne les bastons entre deux punchlines bien senties. On se marre autant qu’on oublie notre quotidien, à grand renfort d’action survitaminée, à bord de ce film au casting hallucinant, d’Aaron Taylor-Johnson (Kick Ass) à Brian Tyree Henry (Atlanta) et même Ryan Reynolds (Deadpool). Alors accrochez-vous à vos sièges : le Bullet Train va démarrer et on vous conseille de ne pas le rater.

  • À voir si vous avez aimé : John Wick ; Atomic Blonde ; Burn After Reading ; Source Code ; Red Notice
  • À voir si vous cherchez : action ; comédie ; humour ; baston ; parodie ; débrancher son cerveau ; casting en or ; absurde ; sans prise de tête ; décalé ; le train le plus rapide du monde ; sans temps mort ; Brad Pitt aux cheveux longs

Kill Bill sur Canal+, l’incontournable du genre

Dans la famille « film d’action américain au Japon », on peut difficilement faire plus culte que Kill Bill. Alors, certes, l’intrigue de ce monument de Quentin Tarantino ne se déroule pas toujours au Pays du Soleil Levant. Mais les inspirations tirées de la culture japonaise sont tellement fortes, qu’il est difficile de faire l’impasse sur cet incontournable.

Film de vengeance par excellence, Kill Bill commence d’abord dans une petite chapelle du Texas, où une répétition de mariage tourne au cauchemar. La mariée, ancienne tueuse à gages et seule survivante, se lance alors dans une quête pour tuer le responsable de ce carnage : Bill. Séparé en deux volets, Kill Bill excelle surtout dans sa première partie, la plus inventive des deux.

Et si l’on ne peut que saluer la performance d’Uma Thurman (Pulp Fiction), on regrette tout de même la tendance de Tarantino à virer vers le genre du « rape and revenge », qui voit des femmes victimes de violences sexistes et sexuelles prendre leur vengeance. Le personnage de Black Mamba mérite mieux que de simples clichés.

  • À voir si vous avez aimé : Pulp Fiction ; Sin City ; Promising Young Woman ; The Punisher ; John Wick
  • À voir si vous cherchez : action ; baston ; quête de vengeance ; thriller ; en deux parties ; violence ; effusions de sang ; personnages féminins badass ; casting en or ; avoir envie d’acheter une combinaison jaune ; savoir comment emmener un katana dans un avion sans avoir de problèmes à la douane

L’île aux chiens sur Disney+, le conte inventif

Bryan Cranston (Breaking Bad), Edward Norton (Fight Club), Bill Murray (Ghostbusters), Tilda Swinton (Doctor Strange), Greta Gerwig (Barbie) et même Yoko Ono : voilà un petit échantillon de la prestigieuse distribution de L’île aux chiens, en version originale. Cela vous donne une idée du plaisir que l’on ressent à regarder ce film d’animation de Wes Anderson (The Grand Budapest Hotel), habitué des castings cinq étoiles.

Cette fois, le cinéaste fantaisiste nous embarque dans un futur dystopique, dans la ville fictive de Megasaki, au Japon. Alors qu’une épidémie de grippe canine fait rage, tous les chiens sont envoyés sur une île. Dévasté, le jeune Atari décide de se rendre sur l’archipel pour retrouver son fidèle compagnon, Spots.

L’île aux chiens est un conte irrésistible, dont la portée politique et la beauté esthétique nous accompagnent encore longtemps après son visionnage. Attention tout de même : oui, c’est de l’animation, mais non, ce n’est pas spécialement pour les enfants.

  • À voir si vous avez aimé : Fantastic Mr Fox ; Asteroid City ; Le Géant de Fer ; Pinocchio ; Chicken Run
  • À voir si vous cherchez : animation en stop motion ; action ; comédie ; aventure ; humour ; science-fiction ; casting en or ; absurde ; géopolitique ; rythmé ; avoir envie d’adopter plein de chiens

Akira sur Netflix, l’épopée cyberpunk

Peut-être avez-vous déjà aperçu une moto rouge, reconnaissable entre mille, qui file à travers la nuit, dès le début d’Akira. Et pour cause : cette référence futuriste des années 1980 est souvent citée comme l’un des plus grands films d’animation japonaise de tous les temps.

On y découvre un Neo Tokyo en 2019, bouleversé par une troisième guerre mondiale, qui tente de se reconstruire malgré tout. C’est alors que Kaneda et Tetsuo manquent d’écraser un enfant au visage étrange…

Akira est un long-métrage véritablement unique, dont l’esthétique cyberpunk divise à coup sûr, tant elle est à mille lieues de nos modèles habituels. Mais ce monument de la science-fiction a tellement marqué toute la pop culture, japonaise comme internationale, qu’il est nécessaire de se faire son propre avis, en découvrant au plus vite cette expérience à nulle autre pareille. Alors, coup de génie ou bizarrerie du septième art ?

  • À voir si vous avez aimé : Ghost in the Shell ; Blade Runner ; Evangelion ; Nausicaä de la vallée du vent ; Perfect Blue ; Paprika
  • À voir si vous cherchez : science-fiction ; action ; fantastique ; thriller ; futuriste ; politique ; des explosions ; dystopie ; cyberpunk ; ados mais pas que ; beaucoup trop d’explosions ; enfin comprendre d’où vient cette moto rouge iconique ; toujours trop d’explosions

Fast and Furious : Tokyo Drift sur Netflix, l’occasion de faire vroum vroum

On le sait : Tokyo Drift est souvent considéré comme le vilain petit canard de la saga Fast and Furious. Mais cette excursion en bolides permet tout de même de voyager dans l’une des plus belles villes du monde, tout en débranchant son cerveau dès les premières secondes.

On y suit Sean Boswell, un passionné de courses automobiles, qui échappe à des ennuis avec la police américaine en revenant chez son père, militaire basé à Tokyo. C’est là qu’il apprend le drift, un sport clandestin qui va évidemment changer sa vie.

Sans Paul Walker, ni Vin Diesel (à part pour un caméo), c’est certain que Fast and Furious ne possède pas tout à fait la même saveur épicée. Mais après tout, lorsqu’on a besoin d’action et d’adrénaline, parfois ça ne fait pas de mal de simplement se laisser porter par une narration sans aucune prise de tête. Départ de la course dans 3, 2, 1…

  • À voir si vous avez aimé : la saga Fast and Furious ; Baby Driver ; Need for Speed ; Drive
  • À voir si vous cherchez : action ; grosses voitures ; débrancher son cerveau ; courses-poursuites ; rivalité ; un Fast and Furious sans Vin Diesel ni Paul Walker ; apprendre à faire vos meilleurs dérapages
Source : Montage Numerama

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !