Pour l’épisode Wild Blue Yonder, le « Special 2 » des 60 ans de Doctor Who qui sera diffusé ce samedi 2 décembre 2023 sur Disney+, le secret est total. L’épisode serait bizarre, effrayant, surprenant si l’on en croit le showrunner. Il devrait nous prendre totalement de cours. Voici quelques théories mûries par les whovians.

Après le premier épisode anniversaire de Doctor Who, qui a ré-introduit Donna aux côtés du 14e Docteur, le prochain de cette trilogie spéciale 60 ans est intitulé Wild Blue Yonder. Cet épisode toutefois reste bien mystérieux, tant la BBC entoure le teasing de cet épisode de secret, avec seulement quelques brèves images.

Un épisode « bizarre », « effrayant » de Doctor Who, et un secret bien gardé

Cela ne sera-t-il qu’un épisode effrayant en huit-clos typique de ce que Doctor Who nous offre parfois, ou bien se cache-t-il quelque chose d’autre ? David Tennant, après avoir lu le script, en parlait comme étant « comme aucun autre épisode de Doctor Who ». Russell T. Davies le définit comme « bizarre » et « effrayant », quand le réalisateur confirme que l’histoire de l’épisode est un « secret total ».

David Tennant a aussi déclaré : « Je ne veux pas en dire trop, mais j’ai toujours été au courant du casting qui allait faire partie de l’épisode. C’était quelque chose de très précis pour Russell. Mais je n’imaginais pas que cela se manifesterait de cette façon… » Comme pour jouer avec nos nerfs, l’acteur ajoute qu’il y a « une scène très amusante avec une pomme » très tôt dans l’épisode.

Dans l’un des rares teasers vidéos de l’épisode, le Docteur explique à Donna que, là où ils ont atterri, le TARDIS n’est plus accessible en raison d’un mécanisme de sécurité dans des situations qui lui sont hostiles. « C’est quelque chose de tellement dangereux que le TARDIS s’est enfui ? », s’inquiète alors Donna, apparemment à raison. Sur l’une des affiches, on aperçoit aussi un petit robot en mauvais état — ami ou ennemi, cela reste à définir. En tout cas, celui semble garder un secret.

« Ils sont juste assis là, les yeux écarquillés par le choc de ce qu’ils viennent de regarder. »

Russell T. Davies

Russell T. Davies en a récemment ajouté une couche en relatant la façon dont l’équipe du podcast officiel de la série a réagi au visionnage de l’épisode : « C’est comme regarder trois personnes en état de choc, c’est l’une des plus belles expériences de ma vie. Ils sont censés être des gens qui ont des opinions, du caractère et du culot, et ils sont juste assis là, les yeux écarquillés par le choc de ce qu’ils viennent de regarder. »

Il explique par ailleurs que nous n’aurons pas à attendre bien longtemps avant d’être pris de cours devant l’épisode : « Nous essayons de garder le secret jusqu’à la transmission. Peut-on faire cela à notre époque ? Est-ce possible ? Jusqu’à présent, oui ! Jusqu’à présent, nous y sommes parvenus. Même la toute première scène est une surprise. » (Il est à noter que les journalistes, à l’international, n’ont pas eu accès à ce second épisode en avant-première : nous y avions eu accès pour le tout premier des Specials. Cela traduit effectivement, en général, une confidentialité absolue.)

Dans un autre TARDIS ?

Une théorie est celle d’un atterrissage au sein d’un autre TARDIS. Il semble physiquement improbable qu’un TARDIS puisse se retrouver au sein d’un autre. Ce contexte serait « idéal » pour un épisode anniversaire, car si cette théorie se vérifiait, le Docteur devrait alors rencontrer un tout autre Docteur. Peut-être le 11e de Matt Smith, par exemple.

Donna dans une image teaser de Wild Blue Yonder. // Source : BBC/Doctor Who
Donna dans une image teaser de Wild Blue Yonder. // Source : BBC/Doctor Who

Certains fans imaginent par ailleurs que cela pourrait être le prétexte pour rencontrer… le 15e Docteur et Ruby, en avance. Si l’on sait qu’ils apparaîtront dès l’épisode de Noël, peut-être que ce twist permettrait de faire leur connaissance en amont. Cette hypothèse repose sur un clip, issu d’une vidéo de la BBC, 60 years of Doctor Who in 60 seconds, qui se termine avec le 15e Docteur et Ruby en train de courir dans un couloir qui ressemble, à s’y méprendre, aux décors de Wild Blue Yonder.

Le Quinzième Docteur et Ruby dans un teaser de Doctor Who. Cette scène est censée se passer en 2023... // Source : BBC/Doctor Who
Le Quinzième Docteur et Ruby dans un teaser de Doctor Who. Cette scène est censée se passer en 2023… // Source : BBC/Doctor Who

Mais l’hypothèse pourrait être poussée plus loin : pour les 60 ans de la série, il n’est pas impossible que Russell T. Davies ait concocté une histoire avec plusieurs Docteurs. Wild Blue Yonder pourrait être une aventure commune, où plusieurs Docteurs se croiseraient. Pour ajouter du piquant, on pourrait tout à fait imaginer des versions… mauvaises, de ces autres Docteurs. Cette hypothèse est nourrie par le fait que Matt Smith a déclaré plusieurs fois en convention qu’il aimerait revenir dans Doctor Who pour incarner… le Maître.

Enfin, Russell T. Davies avait indiqué que l’arc Timeless Child de l’ère précédente, de Chris Chibnall, serait subtilement intégré aux épisodes spéciaux. Cela pourrait tout à fait être dans cet épisode, avec l’arrivée d’un tout nouveau Docteur, jamais vu auparavant, incarné par un acteur ou une actrice connue. Une telle surprise pourrait aussi justifier le secret autour de l’intrigue.

Un pingouin !

La surprise pourrait aussi être un pingouin, qui répond au nom de Frobisher. Russell T. Davies avait teasé les épisodes spéciaux avec des émojis, dont celui d’un pingouin. Or, dans l’univers étendu de Doctor Who, dans les comics, Frobisher apparaît : c’est un détective métamorphe. Il n’est pas dit que cela corresponde à l’« état de choc » raconté par Russell T. Davies en termes de surprise, mais cela pourrait en faire partie.

Source : Montage Numerama

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !