Avec Dialogue Boost, Amazon veut lutter contre un des plus grands fléaux du 21e siècle : les dialogues de séries incompréhensibles.

Vous tendez souvent l’oreille et revenez en arrière pour comprendre ce qu’a marmonné un personnage dans un film ou une série ? Vous n’êtes pas les seuls et Amazon l’a bien compris. Sur Prime Video, une nouvelle fonctionnalité pour isoler les passages de dialogue incompréhensibles d’un fond sonore trop présent va faire son apparition.

Appelé Dialogue Boost, ce paramètre n’est pour l’instant disponible qu’en anglais et sur certains contenus originaux Amazon, comme le film The Big Sick ou les séries Jack Ryan ou La Fabuleuse Madame Maisel, prévient Amazon dans un article de blog

Cette technologie parvient à distinguer les passages confus, puis à isoler les voix humaines du reste des sons et de la musique de fond, pour finalement les rehausser et les rendre plus claires. « Cette approche basée sur l’intelligence artificielle permet une amélioration ciblée de portions de dialogues, au lieu d’une amplification générale du canal audio central d’un système de home cinéma », précise Amazon.

Amazon Prime introduit la fonctionnalité Dialogue Boost pour éclaircir les dialogues incompréhensibles // Source : Amazon Prime
Amazon Prime introduit la fonctionnalité Dialogue Boost pour éclaircir les dialogues incompréhensibles. // Source : Amazon Prime

Indéchiffrables dialogues

Depuis plusieurs années, les concepteurs sonores s’accordent sur le constat que les dialogues sont plus difficilement compréhensibles. Il existe plusieurs raisons à ça. Il s’agit parfois tout simplement d’un choix de réalisation, par exemple pour tendre vers plus de réalisme – comme Christopher Nolan et son Batman maugréant sous son masque – ou d’un choix d’élocution personnel des acteurs. 

Un autre paramètre est qu’à mesure que les mises en scènes se complexifient, les prises de son également. Là où le positionnement des micros était autrefois fixe sur le plateau et influençait même le déplacement des acteurs, le rendu visuel a pris le dessus sur le travail de l’équipe son. Enfin, les progrès du traitement sonore ont considérablement étendu le champ des possibles en la matière. Par exemple, les scènes de combat peuvent superposer des centaines de pistes sonores, et noyer les voix humaines.

L'accent de Birmingham est un personnage à part entière dans la série Peaky Blinders // Source : Tiger Aspect / ARTE
La série Peaky Blinders // Source : Tiger Aspect / ARTE

Solutions de fortune

En parallèle, avec la variété des différents systèmes sons à domicile, les rendus sonores diffèrent parfois grandement en fonction du matériel, des écouteurs à bas prix, au son surround du Dolby Atmos, en passant par les enceintes d’ordinateur portable. Certains systèmes sons – comme celui de l’Apple TV 4K ou de Sonos – permettaient déjà d’améliorer la qualité des dialogues, mais ils sont encore rarement utilisés.

Face à des dialogues parfois difficilement audibles, les sous-titres (ou la version française), étaient jusqu’ici parmi les solutions les plus répandues. Plus de 50 % des Américains interrogés par une étude menée en 2022 (et relayée par le site ArsTechnica) ont recours à des sous-titres la majorité du temps. 57 % le justifient par des accents difficilement compréhensibles, comme celui de Birmingham dans la série Peaky Blinders.

Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.