On aperçoit le chasseur de primes aux commandes d’un tout nouveau vaisseau dans le premier épisode de la saison 3 de The Mandalorian. Il s’agit d’un vaisseau spécial, que l’on a déjà aperçu dans l’univers Star Wars.

Fini le Razor Crest, c’est désormais un N-1 Starfighter que le Mandalorien pilote. Après la destruction de son mythique vaisseau à la fin de la saison 2, on retrouve Din Djarin aux commandes d’un tout nouveau bolide, dès le tout début de la saison 3 de The Mandalorian.

Pour voir la nouvelle saison de The Mandalorian, il faut vous abonner. Disney+ est disponible en France sur le site de Disney+ avec l’abonnement d’un an à 89,99 € ou 8,99 € par mois ; ou dans les offres Canal+ à partir de 19,90 € par mois.

Ce tout nouveau véhicule sauve la peau de plusieurs malheureux dès le début de l’épisode, mais ce n’est pas son utilité au combat qui retient l’attention. Les fans ayant l’œil affuté verront à coup sûr qu’il s’agit d’un modèle déjà bien connu dans la saga cinématographique — le genre de vaisseau qui ne passe pas inaperçu.

La saison 3 de The Mandalorian, la série phare de l’univers Star Wars, est diffusée à partir du 1er mars 2023 sur Disney+ à raison d’un épisode par semaine. Si vous n’avez pas encore vu le premier, n’allez pas plus loin dans l’article : il contient des spoilers sur le déroulé de l’intrigue.

spoiler mandalorian
Gare aux spoilers sur l’histoire !

Quel est le nouveau vaisseau du Mandalorien ?

Le nouveau vaisseau n’est autre qu’un N-1 Starfighter de Naboo, la planète d’origine de la sénatrice Padmé Amidala, l’une des héroïnes principales de la prélogie Star Wars. C’est d’ailleurs dans l’épisode I, La Menace fantôme, qu’on voit pour la première fois ces aéronefs à l’œuvre lors de la défense de la planète.

Dans ce film, Anakin Skywalker en conduit un avec un certain talent et participe à une bataille spatiale contre les forces armées de la Fédération du Commerce. Il se sert de son vaisseau pour détruire le navire amiral de la force adverse, et met ainsi fin au blocus de Naboo.

Il ne s’agit donc pas de n’importe quel vaisseau. Les N-1 étaient utilisés par les forces spéciales royales de Naboo, et sont considérés comme certains des vaisseaux les plus agiles et les mieux conçus de la galaxie. Ils pouvaient même passer dans l’hyperespace sans avoir besoin d’un dock externe. De véritables bêtes de courses.

Anakin Skywalker dans un N-1 Starfighter // Source : YouTube / Dodgecharger001
Anakin Skywalker dans un N-1 Starfighter. // Source : YouTube / Dodgecharger001

Comment Mando met-il la main dessus ?

Mais tout cela n’explique pas comment le Mandalorien se retrouve aux manettes d’un N-1 Starfighter. Pendant les deux premières saisons de la série, Din Djarin conduisait le Razor Crest, qui était devenu emblématique. Mais après sa destruction brutale par Moff Gideon à la fin de la saison 2, le chasseur de primes était contraint de se déplacer à pied — ce qui, quand on doit se déplacer d’une planète à une autre, n’est pas ce qu’il y a de plus commode.

C’est dans Le Livre de Boba Fett, une série pensée comme une sorte de saison intermédiaire, qu’on apprend comment le mercenaire a mis la main sur son nouvel engin. Alors qu’il est sur Tatooine, il retrouve son amie, la mécanicienne Peli Motto, qui lui explique qu’elle a trouvé un vaisseau parfait pour lui : le fameux N-1. Plus besoin de crapahuter.

Le Mandalorien et Peli Motto réparent ensemble le vaisseau dans Le Livre de Boba Fett // Source : YouTube / Ashkhan
Le Mandalorien et Peli Motto réparent ensemble le vaisseau dans Le Livre de Boba Fett. // Source : YouTube / Ashkhan

Au début, le chasseur de primes se montre circonspect : le vaisseau est petit, vieux, et ce n’est pas du tout ce qu’il avait demandé. Mais la mécanicienne arrive à lui faire changer d’avis : le vaisseau est discret, puissant, et surtout, étant donné qu’il date de l’ère prè-impériale, ce dernier n’est enregistré nulle part. Pratique pour un chasseur de primes.

Ce n’est pas tout. Lorsque Din Djarin et Peli Motto remettent le vaisseau à neuf, la mécanicienne lui réserve une surprise. Cette dernière transforme l’habitacle destiné aux astrodroïdes, à l’arrière du véhicule, en un siège couvert pouvant abriter une petite personne supplémentaire — parfaitement pensé pour Grogu. Quelle délicate attention !

Source : Montage Numerama

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.