Le palmarès du Festival de Cannes a été dévoilé hier soir. Mais pas celui du cinéma, l’autre, celui du jeu de société. On vous fait découvrir les gagnants et l’ensemble des nommés.

À l’évocation du Festival de Cannes, on pense immédiatement cinéma, stars, Palme d’or… Mais il en existe un autre, un peu moins connu, mais tout aussi important en termes de notoriété dans son propre secteur : le Festival International des Jeux (« FIJ » de son petit nom).

Comme tous les ans, le FIJ a remis un label, l’As-d’Or-Jeu de l’Année, à plusieurs jeux, sélectionnés par un jury d’une dizaine de personnes (journaliste, ludothécaire, animateur, ludicaire, acteur même, la boucle est bouclée, en la personne de Vincent Dedienne). Après des milliers d’heures et de parties, douze jeux, parmi plusieurs centaines sortis sur le marché français au cours des quinze derniers mois, ont été retenus, répartis en quatre catégories. Avec un seul lauréat dans chacune d’elles.

Cette catégorisation permet de balayer l’ensemble du spectre des joueurs : le prix principal, pour toute la famille ; le prix enfant, pour les plus jeunes (mais où les parents ne s’ennuient pas) ; le prix initié, pour des jeux un peu plus complexes ; et enfin le prix expert, pour des jeux d’un niveau bien plus élevé, vraiment déconseillés aux débutants.

Pour la première fois, Numerama était invité à assister à la soirée de remise des prix. Joie, émotions, déceptions, remerciements, hommage posthume, blagues, discours trop longs… on y retrouvait les mêmes ingrédients qu’aux César, aux Molières ou aux Victoires de la Musique. Et, à l’instar de ces cérémonies, obtenir un As d’Or est la consécration française pour un auteur et un éditeur.

Pendant une heure, les joyeux lurons québécois d’Es-tu Game ? ont animé l’évènement, dans le prestigieux Grand Auditorium du Palais du Festival, sur fond de comédie musicale. Spectacle particulièrement réussi, à condition d’être un habitué du milieu ludique. Plutôt cryptique pour des profanes. Faites-vous votre propre idée en visionnant la rediffusion.

Au-delà de la cérémonie, nous avons bien entendu visité le festival en lui-même, et relaterons notre périple dans un prochain article. Bref, trêve de suspens, passons à ce qui intéresse tout le monde : les jeux qui ont gagné !

As d’Or-Jeu de l’Année 2023

Peu de surprise, puisque le favori de la catégorie principale est reparti avec son As d’Or. Akropolis est un jeu de tuiles dans lequel on aménage au mieux les différents quartiers de sa cité grecque pour marquer un maximum de points. Un jeu simple, prenant, aux parties rapides, et bien édité. Il mérite amplement son prix.

Akropolis
Source : Gigamic

Les autres nommés, qui ne déméritent pas pour autant, étaient :

  • District Noir : l’un des tout meilleurs jeux à deux de 2022. Addictif, avec des règles simples, de jolies illustrations. Il a redoré le blason des jeux à deux, généralement boudés des nominations. Retrouvez notre présentation de District Noir.
  • That’s Not a Hat : LA grosse surprise à l’annonce des nommées, puisque le jeu venait à peine de sortir, et que presque personne n’y avait joué. Un jeu de mémoire et de bluff aux règles toutes simples.
Flashback
Source : Le Scorpion Masqué

As d’Or-Jeu de l’Année « Enfant » 2023

Menez l’enquête dans votre école infestée de zombis, et déjouez leur plan diabolique.

Flashback Zombie Kidz est un jeu d’observation et de déduction, dans lequel on saute de point de vue en point de vue pour voir au travers des yeux de différents personnages.

Simple, original, et fonctionne même entre adultes.

Les autres nommés, qui ne déméritent pas pour autant, étaient :

  • La Colline aux Feux Follets : atteignez le bas de la colline avant les méchantes sorcières. Un jeu coopératif et poétique, dans lequel des billes déterminent vos déplacements.
  • La Planche des Pirates : un jeu de « stop ou encore » pour petits, où on place des poids sur les planches des autres pour les faire chuter. Point bonus : ses figurines d’éléphants d’une choupitude infinie.
Challengers
Source : Z-Man Games

As d’Or-Jeu de l’Année « Initié » 2023

Malgré les défauts d’édition que nous avions soulevés, il faut se rendre à l’évidence : Challengers marque les esprits. Doté de règles somme toute simples, on y améliore son paquet au fur et à mesure du tournoi qui voit s’affronter jusqu’à huit joueurs.

Fun, rapide, hasardeux (quand on perd), stratégique (quand on gagne)… on espère une seconde édition corrigeant ses quelques défauts.

Les autres nommés, qui ne déméritent pas pour autant, étaient :

  • Alice is missing : Alice, adolescente d’une petite ville américaine, a disparu. Retrouvez-la, avec tous ses amis… en communiquant uniquement par messagerie. Sans doute l’expérience ludique la plus originale de 2022. Retrouvez notre présentation d’Alice is missing.
  • Turing Machine : affrontez vos adversaires ou la machine (seul ou en coopération) pour trouver le code secret. Un jeu de déduction magnifiquement édité, dans lequel on se sert de cartes perforées pour vérifier ses propositions.

As d’Or-Jeu de l’Année « Expert » 2023

Ark Nova
Source : Super Meeple

Là aussi, Ark Nova ne pouvait pas passer à côté du prix. Véritable raz de marée (eu égard au niveau d’exigence qu’il requiert), il dépasse largement le cercle habituel des pratiquants de ce type de jeu.

Vous dirigez un zoo, y accueillez des animaux, mais soutenez également, en parallèle, des projets de conservation pour assurer la préservation des différentes espèces. 

Ce n’est pas par hasard qu’il a atterri dans notre sélection des meilleurs jeux de l’année.

Les autres nommés, qui ne déméritent pas pour autant, étaient :

  • Carnegie : marchez dans les traces de l’entrepreneur et philanthrope Andrew Carnegie, dans ce jeu de placement d’ouvriers qui ravira les amateurs de grillage de neurones.
  • Federation : soyez la délégation la plus convaincante pour rejoindre une fédération de cinq planètes qui cherche à s’étendre. Le jeu propose une mécanique originale de placement d’ouvriers à double face.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.