Lancé aux États-Unis en mars 2021, Paramount+ est disponible en France depuis le 1er décembre 2022. Comme Disney+, il mélange les catalogues de différents univers (Showtime, Comedy Central, Nickelodeon…)

Netflix, Prime Video et Disney+ ont un nouveau concurrent : Paramount+. En attendant que le groupe Warner Bros se décide sur l’avenir de son service HBO Max en France, Paramount+ est sans doute le concurrent le plus sérieux aux trois géants du streaming, déjà bien implémentés dans l’Hexagone. Pour cause, il propose de nombreux contenus de qualité, comme des films populaires (Mission Impossible, Le Parrain, Jack Reacher, Zoolander, Terminator…), des séries (les contenus Showtime, South Park…) mais aussi des vidéos pour les petits, grâce à Nickelodeon. Même si son catalogue est plus faible en France qu’aux États-Unis (il n’y a, par exemple, aucun contenu CBS), Paramount+ a de quoi susciter l’intérêt, grâce à la diversité de ses programmes.

Depuis le 1er décembre 2022, il est possible de s’abonner à Paramount+ en France. Soit directement depuis le site ou l’application du service (pour 7,99 euros par mois), soit depuis un agrégateur de contenus (Apple TV+, Amazon Prime Channels, Orange…). L’autre alternative est de passer directement par Canal+, qui inclut le service dans son bouquet Ciné Séries. La configuration est très simple, il suffit de se connecter à l’app avec son compte Canal+ et de créer un compte Paramount.

La page d’accueil de Paramount+, avec l’accès à différents univers. // Source : Capture Numerama
La page d’accueil de Paramount+, avec l’accès aux différents univers. // Source : Capture Numerama

Paramount+ ressemble à Disney+

Depuis la mise en ligne de Paramount+, on lit beaucoup qu’il s’agirait d’un concurrent de Netflix. En réalité, après avoir joué quelques minutes avec l’application du service de streaming, tout laisse penser que Paramount s’est inspiré de Disney+ pour concevoir son service. La page d’accueil est quasiment la même, avec des contenus mis en avant en haut, les différents espaces juste en bas, puis des suggestions regroupées par catégories.

Cliquer sur un espace permet de ne voir que les contenus du studio concerné (Showtime, ci-dessous, par exemple) :

Les contenus Showtime sur Paramount+. // Source : Capture Numerama
Les contenus Showtime sur Paramount+. // Source : Capture Numerama

Paramount+ simplifie-t-il enfin l’accès aux contenus Showtime ? Oui, mais pas encore totalement. La faute à des accords existants avec d’autres services, qui devront expirer pour permettre à Paramount+ de tout proposer. Si Dexter, Ray Donovan, Billions ou Super Pumped sont bien disponibles sur Paramount+, d’autres, comme Homeland, sont encore disponibles en exclusivité sur Disney+, par exemple.

Toutefois, l’interface de Paramount+ est on ne peut plus claire (qu’Amazon en prenne de la graine). Chaque série permet de passer d’une saison à une autre grâce à une liste, les suggestions sont bien mises en avant et les réglages sont faciles à appréhender (sur mobile et tablette, on peut bien sûr télécharger des contenus).

Sur iPadOS (le système d’exploitation utilisé pour notre essai), AirPlay, le Picture in Picture et le support de l’application Apple TV, pour la synchronisation des contenus regardés, sont au rendez-vous. On apprécie aussi le fait que Paramount+ utilise le lecteur officiel de tvOS (sur Apple TV 4K), plutôt qu’un lecteur maison pas pratique à utiliser (comme Amazon et Salto). En revanche, la connexion n’est pas facile. Il faut taper son mail et son mot de passe à la télécommande… On aurait préféré un code à 4 chiffres à rentrer sur son smartphone ou son ordinateur.

Sur Apple TV, Paramount+ utilise le lecteur officiel de tvOS. // Source : Numerama
Sur Apple TV, Paramount+ utilise le lecteur officiel de tvOS.

Pas de 4K sur Paramount+

Ce paragraphe se destine aux puristes de l’image.

Paramount+ est, à la surprise générale, un service exclusivement proposé en Full HD. Cela peut surprendre alors que la plupart de ses concurrents (Amazon, Disney, Apple) intègre la 4K par défaut, tandis que Netflix la propose en option. On voit mal Paramount+ ne pas effectuer des changements dans le futur, mais c’est quand même décevant. D’autant plus que la plupart de ces contenus existent en 4K (il arrive même que myCANAL les propose en cette qualité dans son application).

Tous les contenus exclusifs à Paramount+ sont disponibles en VF et en VOST. // Source : Capture Numerama
Tous les contenus exclusifs à Paramount+ sont disponibles en VF et en VOST. // Source : Capture Numerama

À 7,99 euros par mois, faut-il s’abonner à Paramount+ ?

Si vous êtes abonné ou abonnée aux offres Canal+, la question ne se pose pas, puisque Paramount+ est « gratuit » pour vous. Son lancement en France est donc une bonne nouvelle, puisqu’il vous permet de retrouver au même endroit des contenus que vous aviez déjà (Showtime par exemple) et beaucoup d’autres nouveaux (l’intégrale de South Park, des films, des exclusivités, des concerts MTV, etc.). À noter que l’arrivée de Paramount+ ne met pas fin au contrat entre Canal+ et Showtime, les nouvelles séries du studio continueront d’arriver dans myCANAL.

Le catalogue pour les plus petits est… petit. Il n’y a rien d’autre dans Nickelodeon Kids, mais il y a heureusement d’autres contenus un peu plus matures sur Nickelodeon.  // Source : Capture Numerama
Le catalogue pour les plus petits est… petit. Il n’y a rien d’autre dans Nickelodeon Kids, mais il y a heureusement d’autres contenus sur Nickelodeon. // Source : Capture Numerama

Pour les autres, la question de la rentabilité se pose.

À 7,99 euros par mois, Paramount+ coûte quasiment le même prix que Disney+ (8,99 euros par mois), dispose d’une application très bien conçue, mais, au niveau du nombre de contenus, arrive bien derrière. La liste de tout le catalogue Paramount+ peut être consultée en quelques secondes, puisque l’offre de lancement est assez faible. Certes, certains films et séries valent le coup, mais ce n’est pas le meilleur rapport qualité-prix du marché. On aurait par exemple adoré pouvoir accéder au replay de certaines émissions américaines diffusées par CBS et Comedy Central, mais elles sont absentes.

Peut-être que Paramount+ s’étoffera avec le temps mais, pour l’instant, il s’agit surtout d’un super bonus pour les abonnés Canal (et d’un moyen abordable de binge-watcher des vieux films/séries si on le souhaite). Une semaine d’abonnement est offerte au lancement, au cas où vous souhaitiez regarder un contenu ciblé et tester le service.

Source : Montage Numerama

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Découvrez notre comparateur

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.