Certaines personnes sont déjà en possession de God of War Ragnarök, grosse exclusivité PlayStation qui n’est pas attendue avant le 9 novembre. Attention aux spoilers…

God of War Ragnarök est assurément l’un des jeux les plus attendus de cette fin d’année, tout au moins par les propriétaires d’une PS4 et d’une PS5. Et, alors qu’il ne sera pas disponible avant le 9 novembre 2022 dans les rayons (et que la presse s’apprête à livrer son verdict), de petits malins sont déjà en possession du jeu — à cause de magasins qui le vendent sans autorisation. Bien évidemment, certains n’hésitent pas à inonder internet de spoilers susceptibles de gâcher le plaisir de jeu.

Le phénomène a pris une telle ampleur que Santa Monica Studio s’est senti obligé de réagir. Dans un tweet publié le 30 octobre, le développeur invite à « considérer les fans qui ne veulent pas voir accidentellement des clips, du gameplay ou des spoilers ». Il indique aussi faire tout son possible pour supprimer les images et vidéos compromettantes, sachant qu’il ne peut pas tout voir non plus.

God of War Ragnarök // Source : Sony
God of War Ragnarök // Source : Sony

Évitez God of War Ragnarök pendant quelques jours

Directeur de God of War et producteur de God of War Ragnarök, Cory Barlog s’est montré beaucoup moins tendre que Santa Monica Studio. Il a d’abord partagé un hot take (un « commentaire provocateur ») suggérant que le disque des versions physiques ne devrait rien contenir d’autre qu’un lanceur pour télécharger et installer le jeu (c’est le cas pour Call of Duty: Modern Warfare II). Son message, partagé sur Twitter le 29 octobre, est en réalité le signe d’un immense ras-le-bol. « En toute franchise, j’exprimais ma frustration. Je n’en faisais pas la publicité [d’un disque vide]. Ce n’est pas un futur que je souhaite en tant que joueur ou développeur », nuance-t-il.

Il n’empêche, Cory Barlog en veut à cette enseigne qui se permet de vendre God of War Ragnarök deux semaines avant le lancement officiel, « Désolé à tous ceux qui doivent éviter les spoilers pour garder la surprise intacte. C’est stupide d’avoir à faire ça. » Il va jusqu’à évoquer un véritable calvaire pour le studio et parle d’un « moment de fracture pour la santé mentale ». 

Au moment de la fuite massive de GTA VI, on avait expliqué à quel point des informations divulguées avant l’heure peuvent être désastreuses pour les acteurs du monde du jeu vidéo. Dans une moindre mesure, les spoilers s’inscrivent dans cette veine consistant à gâcher la communication autour d’un projet.

C’est encore plus vrai pour God of War Ragnarök, qui mise énormément sur la narration pour captiver la joueuse ou le joueur. Aujourd’hui, sur les réseaux sociaux, on peut effectivement trouver des séquences entières montrant des éléments clés de l’histoire ou des combats. On vous conseille d’éviter au maximum ces plateformes dans les jours à venir, en suivant notre guide qu’on réserve normalement aux grosses séries.


Construisez avec nous l’avenir de Numerama en répondant à ces questions !