Un flou entoure la date de lancement de God of War Ragnarök, prochaine grosse exclusivité PlayStation. Normalement prévue pour cette année, elle n’a pour l’heure coché aucune case dans les calendriers.

Le deuxième semestre de l’année 2022 débute ce vendredi 1er juillet et plusieurs flous entourent le calendrier des jeux vidéo prévus avant le 31 décembre. Quand sortira Hogwarts Legacy  : L’Héritage de Poudlard ? Nul ne le sait. Et ce constat s’applique aussi à God of War Ragnarök, grosse exclusivité PlayStation toujours attendue pour 2022 — selon le site officiel et Cory Barlog.

Le producteur de God of War Ragnarök s’est exprimé sur Twitter les 29 et 30 juin pour commenter certaines rumeurs qui présageaient une annonce ces jours-ci (rumeurs qu’il a bien évidemment infirmées). Quand on lui demande si le silence qui entoure le jeu signifie qu’il va être repoussé, il répond : « Non, il ne l’est pas ». « Cher tous. Si je le pouvais, je partagerais toutes les informations quand je les connais. Mais ce n’est pas de mon ressort. Donc merci d’être patients », a-t-il affirmé pour que le calme reprenne.

God of War Ragnarök
God of War Ragnarök // Source : Sony

Oui, God of War Ragnarök est toujours prévu pour 2022

Dans cette histoire assez courante dans le monde du jeu vidéo (des bruits de couloir incessants que doivent faire taire les studios), on pourra difficilement blâmer les propriétaires d’une PS4 et/ou d’une PS5 qui s’interrogent sur le destin de God of War Ragnarök. Sony n’a pas été d’une communication limpide concernant la suite des aventures de Kratos, vite officialisée (en septembre 2020, soit avant le lancement de la PS5), aussitôt repoussée (de 2021 à 2022). Il a ensuite fallu attendre septembre 2021 pour découvrir une somptueuse vidéo de gameplay. Depuis, Sony ne l’a plus évoquée.

On a bien évidemment envie de croire Cory Barlog quand il affirme que God of War Ragnarök sera disponible en 2022, sachant que ses propos suggèrent que Sony bloque la révélation de la date de sortie. A priori, la firme nippone devrait réserver un State of Play entier au blockbuster (comme ce fut le cas pour Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard ou Horizon Forbidden West), diffusé à une période où les esprits seront plus à même d’être marqués. On aurait pu penser à la Gamescom, salon de jeux vidéo organisé à Cologne en août, mais Sony ne s’y rendra pas.

Quand on regarde les temps forts déjà calés pour la rentrée et après, on se rend compte qu’il y a une place à prendre en novembre, après The Last of Us Part I (2 septembre) et Forspoken (exclusivité console PS5 prévue pour le 11 octobre). On espère que Sony se montrera un peu plus bavard avec God of War Ragnarök durant l’été, ne serait-ce que pour rassurer une bonne fois pour toutes une communauté qui rêve d’incarner, à nouveau, Kratos.