Les hackers russophones de Lockbit ont attaqué Maximum Industries, un sous-traitant de SpaceX, la société d’Elon Musk. Ils menacent de dévoiler des données sensibles pour la société spécialisée dans le vol spatial.

Se protéger c’est bien, avoir des partenaires en qui l’on fait confiance, c’est mieux. LockBit, le plus prolifique collectif de hackers, a revendiqué une attaque contre Maximum Industries, un sous-traitant de SpaceX, le groupe d’Elon Musk spécialisé dans l’astronautique et le vol spatial. Sur le site darknet du groupe de hackers, les malfaiteurs russophones indiquent, le 13 mars 2022, que les négociations pour obtenir une rançon, en échange des données, auraient échoué. Leur anglais est approximatif : « Je dirais que nous avons eu de la chance si les entrepreneurs de SpaceX étaient plus bavards. Mais je pense que ce matériel trouvera preneur dès que possible. »

Ils ajoutent : « Elon Musk, nous vous aiderons à vendre votre dessin à d’autres fabricants – construisez votre vaisseau plus vite et envolez-vous ». Lockbit affirme également que les 3 000 plans ont été « certifiés » par les ingénieurs de SpaceX et seront disponibles en ligne d’ici à une semaine.

Le message à SpaceX sur le site de Lockbit. // Source : Numerama
Le message à SpaceX sur le site de Lockbit. // Source : Numerama

Des déclarations douteuses

Maximum Industries est spécialisé dans le découpage précis d’équipement aérospatial aux États-Unis. On ne peut confirmer avec certitude que Lockbit est en possession d’une base de données. Ce collectif a, par le passé, déjà attaqué des partenaires de multinationales, en exagérant l’importance des données en possession. Ce fut notamment le cas avec Thalès et un contractant asiatique.

Néanmoins, on ne peut jamais prendre ces déclarations à la légère. SpaceX est engagée dans des projets hautement sensibles, des télécommunications satellites et des lancements spatiaux en partenariat avec le gouvernement américain.

Les pirates de Lockbit veulent jouer sur la panique pour inciter les victimes à payer la rançon. Ce collectif était le plus actif au monde en 2022 dans les attaques par ransomware, un logiciel malveillant programmé pour bloquer tous les fichiers. Le groupe gère un malware qu’il fait louer à une centaine « d’affiliés ». Ces derniers ciblent les entreprises, les administrations, les hôpitaux, et versent une commission lorsqu’ils parviennent à obtenir une somme. Ils sont connus en France pour avoir attaqué le centre hospitalier de Corbeil-Essonnes. Depuis 2021, les hackers de Locbkit ont déjà fait 1 500 victimes.

une comparateur meilleur gestionnaire mdp numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.