Tout était loin d'être parfait durant le dernier keynote d'Apple, notamment ce moment où le Face ID de l'iPhone X a planté en direct. Malaise ? Pas vraiment, plutôt une mesure de sécurité bienvenue.

La technologie à reconnaissance faciale est amenée à devenir le futur moyen de débloquer nos téléphones intelligents. Pour le moment, elle est loin d’avoir convaincu sur le Samsung Galaxy S8 et, maintenant, les yeux sont rivés sur le Face ID d’Apple, qui en a fait l’un des principaux arguments de l’iPhone X. Privé du Touch ID, fameux déblocage par empreinte digitale, le flagship qui fait beaucoup parler reposera sur une batterie de capteurs avancés pour reconnaître au mieux le visage de l’utilisateur, dans toutes les conditions possibles. Pour prouver son efficacité, Apple a fait une démo en live durant son keynote de rentrée. Mais le premier essai n’était pas le bon…

Le fail expliqué

Autant dire que la firme de Cupertino n’a pas réussi son entrée en matière quand il s’agit de faire comprendre aux gens que, oui, la reconnaissance faciale, ça marche et que les 1 159 € réclamés par l’iPhone X ne sont pas du flan. Mais quelle explication se cache derrière ce fail dont Craig Federighi est l’acteur principal ? Apple a fourni des explications qui ne calmeront sans doute pas les trolls, mais qui ont le mérite de rappeler le soin apporté par Apple sur la sécurité de ses produits.

Dans les colonnes de Yahoo ! Finance, un représentant a indiqué, «  Plusieurs personnes ont manipulé l’appareil avant la démo et ils ne se sont pas rendus compte que Face ID essayait d’authentifier leur visage. Après plusieurs échecs d’authentification parce que ce n’était pas Craig en face, l’iPhone a fait ce qu’il est censé faire, à savoir demander le mot de passe  ». Traduction : Face ID a mis en place une sécurité parce que l’iPhone X n’a pas reconnu Craig Federighi, comme c’est le cas lorsque Touch ID ne reconnait pas une empreinte ou après un redémarrage du smartphone.

En somme, Apple s’est fait avoir par son propre dispositif de sécurité, ce qui a donné lieu à ce raté sur scène. On notera que ce genre de désagrément pourrait bien arriver dans la vie de tous les jours si l’iPhone X passe trop souvent entre plusieurs mains… Face ID a encore du pain sur la planche pour convaincre. Même si, avec la désactivation d’urgence, ces mitigations du risque liées à l’identification biométrique sont nécessaires.

Partager sur les réseaux sociaux