Ne vous y trompez pas : Apple ne prépare pas un nouveau moyen pour que la police puisse déverrouiller votre téléphone. En réalité, le nouveau « cop button » découvert par des internautes sert à appeler plus rapidement les urgences... et à protéger votre smartphone d'une éventuelle intrusion.

En Europe, l’European Emergency Number Association (EENA) tente de convaincre Apple depuis plusieurs mois du bien fondé de l’Advanced Mobile Location (AML), un système européen de localisation des appels d’urgence. Mais Cupertino semble encore rétif à cette norme en devenir. Toutefois, la firme aurait, selon les observations des internautes, intégré une nouvelle fonction liée aux appels d’urgence dans iOS 11 — il s’agit d’un cop button.

Or cette fonctionnalité apparaît comme très bien pensée puisqu’une fois que vous avez pressé cinq fois le bouton démarrage, un écran apparaît pour appeler le 911, en un geste. Mieux encore, le bouton désactive par défaut le déverrouillage dit TouchID, soit la sécurité biométrique.

En bref, le bouton d’urgence ajoute à la fois une solution de détresse et une solution sécuritaire qui pourrait prendre un sens nouveau avec l’éventuelle arrivée de la reconnaissance faciale.

Jusque-là, pour désactiver le TouchID il fallait soit se rendre dans les paramètres généraux, soit forcer la sécurité jusqu’à qu’elle se bloque et demande votre mot de passe.

Avec le nouveau bouton, il sera donc possible d’empêcher toute intrusion sur les iPhone en quelques clics. Alors que la sécurité de TouchID / FaceID pourrait justement devenir plus faible avec l’iPhone 8 et sa reconnaissance faciale, l’option semble tomber à pic. En outre, elle permettra de bloquer votre iPhone en quelques secondes si jamais des autorités vous le saisissent et se lanceraient dans la confection d’une copie de votre empreinte digitale, comme s’y livrent certaines forces de l’ordre aux États-Unis notamment.

Partager sur les réseaux sociaux