TSMC pourrait avoir négocié une exclusivité importante sur les processeurs A10 qui équiperont le prochain iPhone. Au détriment de Samsung.

C’est une nouvelle qui ne risque pas de changer votre vie ni la manière dont vous percevrez le prochain iPhone, mais c’est un coup dur pour Samsung qui aurait perdu son contrat avec Apple pour la production des processeurs d’iPhone. Pour les iPhone 6 et 6S, les usines Samsung avaient travaillé avec celles du taïwanais TSMC pour fournir les puces A9 qui font tourner les deux smartphones.

Un quotidien sud-coréen a affirmé aujourd’hui qu’une source proche de l’industrie lui avait confié que TSMC avait négocié une exclusivité de la production avec Apple pour les prochaines puces qui équiperont vraisemblablement les iPhone 7. Si on suit la nomenclature de l’Américain, il s’agira des puces A10.

Rappelons qu’il y avait eu après la sortie des iPhone 6S une micro-polémique autour de la durée de vie des batteries des smartphones : ceux équipés d’une puce A9 Samsung seraient plus énergivores. Cette rumeur avait été démentie par Apple et n’était, finalement, fondée que sur des expériences réalisées sans véritable protocole de test. Difficile, du coup, de dire que cette affaire a influencé ce choix.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés