Selon Bloomberg, Apple aurait trouvé un accord avec OpenAI pour utiliser ChatGPT sous licence dans le prochain iOS 18. La cohabitation entre Siri, ChatGPT et éventuellement Google Gemini reste à définir.

La conférence WWDC est dans moins d’un mois, mais les plans d’Apple pour intégrer de l’intelligence artificielle générative à iOS 18 ne sont pas encore totalement finalisés. S’il semble évident que l’entreprise va miser sur une approche locale, avec des modèles comme OpenELM capables de fonctionner directement sur les puces de ses produits (comme l’Apple M4 annoncé avec les iPad Pro), on ne sait pas encore si des fonctions utiliseront des serveurs à distance, comme chez Samsung ou chez Google.

Selon Bloomberg, la marque californienne pourrait miser sur une approche hybride avec plusieurs services locaux, et d’autres dans le cloud. Reste à savoir sous quelle forme et avec quels modèles de langage. Un article publié le 10 mai révèle la conclusion d’un accord avec OpenAI, pour intégrer la technologie du créateur de ChatGPT à l’iPhone.

Un Siri local par Apple, un Siri connecté par OpenAI ?

« Apple a conclu un accord avec OpenAI pour utiliser la technologie de la startup sur iPhone, dans le cadre d’une initiative plus large visant à intégrer des fonctions d’intelligence artificielle dans ses appareils », écrit Mark Gurman, le journaliste de Bloomberg spécialisé dans l’actualité d’Apple. Il ne s’agirait plus de discussions, puisque les deux marques s’occuperaient actuellement d’intégrer ChatGPT à la future mise à jour de l’iPhone, dont la première bêta est prévue début juin.

Le même Mark Gurman, en mars, avait révélé l’existence de discussions entre Google et Apple pour intégrer Gemini, le modèle concurrent de GPT-4, à iOS 18. Ces discussions se poursuivraient encore aujourd’hui, mais n’auraient toujours pas abouti à un accord. On ne sait pas encore si Apple veut proposer plusieurs modèles, ou s’il mettait en concurrence OpenAI et Google jusque-là.

ChatGPT sur iPhone. // Source : Captures Numerama
Aujourd’hui, ChatGPT peut être installé depuis l’App Store. Demain, Siri pourrait utiliser nativement son modèle de langage. // Source : Captures Numerama

À quoi ressemblera l’intégration de ChatGPT sur iPhone ? Est-elle compatible avec un second accord avec Google ? Apple pourrait faire de ChatGPT son partenaire unique, en redirigeant les questions trop complexes vers le service d’OpenAI, ou laisser le choix entre GPT et Gemini à ses utilisateurs, à la manière du moteur de recherche dans les réglages de l’iPhone (Google, Bing…). La logique voudrait que le nouveau Siri réponde aux questions localement, mais avec des facultés limitées (un trop grand modèle de langage ne pourrait pas tourner localement). Le code d’iOS 17 a récemment révélé l’existence d’un test pour utiliser GPT-4 pour résumer un message, qui pourrait devenir réalité dans iOS 18.

Si ChatGPT prend le relai de Siri à chaque fois qu’une question est trop complexe, la question de la vie privée se posera aussi. La marque passera-t-elle par les serveurs d’OpenAI ? Ou mettra-t-elle en place ses propres serveurs, avec sa propre version de GPT-4 ? Bloomberg suggère la création de centre de données avec des puces Apple M2 Ultra, mais on se demande dans quels délais Apple y parviendra. À un mois de la WWDC, l’hypothèse de fonctions annoncées le 10 juin, mais pas disponibles avant plusieurs mois, est assez grande.

Le 13 mai, OpenAI organise une conférence de presse pour, selon les rumeurs, annoncer un assistant vocal concurrent de Siri et de Google Assistant. La technologie dévoilée pourrait être un premier aperçu du futur Siri, si les informations se Bloomberg se révèlent exactes.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !