Toujours attentive aux dernières tendances, même éphémères, la chanteuse technophile Björk tente sa chance avec les crypto-monnaies.

Björk, l’artiste islandaise technophile, prépare un nouveau coup d’éclat pour son prochain album Utopia. Ce dernier ne sera pas cette fois transposé en réalité virtuelle, mais donnera droit à des crypto-monnaies. Toujours à la recherche du dernier buzzword, la chanteuse passe donc de la VR aux blockchains.

Grâce à un partenariat avec la startup anglaise Blockpool, l’artiste compte livrer, pour chaque album vendu, une centaine de pièces virtuelles à ses auditeurs. La méthode devrait permettre à une crypto-monnaie âgée de deux ans, l’audiocoin, de gagner en visibilité. Ce seront pas moins de 100 unités de cette monnaie virtuelle qui seront gracieusement fournies avec chaque vente d’Utopia.

D’une faible valeur, cette monnaie qui avait été créée spécialement pour l’industrie musicale vaudrait aujourd’hui un peu moins de 0.2 $. Les vrais fans de l’artiste auront en outre l’occasion d’augmenter leur butin en interagissant avec la star ou en se rendant à ses concerts.

Le résultat de cette opération pourrait être une démocratisation rapide de cette crypto-monnaie encore confidentielle. Même si nous sommes obligés de penser que l’opération pourra, à court terme, faire baisser la faible valeur de cette audiocoin.

Partager sur les réseaux sociaux