Dinsey et Lucasfilm viennent d'annoncer le nom du nouveau réalisateur engagé pour terminer le film Han Solo. Il s'agit de Ron Howard, réalisateur d'Apollo 13, qui a été dirigé par George Lucas par le passé, et compte aujourd'hui parmi les proches de la présidente Kathleen Kennedy.

Ce fut un mystère de courte durée. Alors que les réalisateurs Phil Lord et Chris Miller se sont fait remercier du tournage du deuxième spin-off Star Wars consacré à Han Solo, Lucasfilm a déjà trouvé un remplaçant. Comme certaines rumeurs le laissait penser, il s’agit de Ron Howard, réalisateur de Cocoon, Apollo 13 ou, plus récemment, In the Heart of the Sea.

C’est le toujours bien informé The Hollywood Reporter qui dévoile l’info, suivi d’un communiqué de Lucasfilm et Disney en guise d’annonce officielle :

« À Lucasfilm, nous croyons que le but principal de chaque film est de porter, de transmettre l’esprit de la saga de George Lucas débutée il y a 40 ans. Avec cela en tête, nous sommes ravis d’annoncer l’arriver de Ron Howard pour diriger le film Han Solo. Nous avons un scénario merveilleux, un casting et une équipe incroyables et la volonté absolue de faire un superbe film. Le tournage reprendra le 10 juillet prochain.  »

S’il n’a jamais œuvré de près ou de loi dans la saga Star Wars, Howard n’en reste pas moins connaisseur de l’univers créé par George Lucas. Il a fait une apparition dans son premier film à succès, American Graffiti (1973) et figurait sur la liste des réalisateurs envisagés par Lucas pour réaliser La Menace Fantôme. Il est aussi très proche de Kathleen Kennedy, la présidente de Lucasfilm, qui a succédé à Lucas.

Ron Howard ne devrait pas tarder à rencontre l’équipe du film et son casting, notamment Alden Ehrenreich, qui interprète le contrebandier, mais également Donald Glover (Lando Calrissian) ainsi que Woody Harrelson, Emilia Clarke et Thandie Newton. Son travail consistera donc à voir ce qui a été réalisé pendant les quatre mois et demi de tournage, et à travailler avec le scénariste Lawrence Kasdan pour faire repartir le projet dans les clous voulus par la production.

Il semblerait d’ailleurs que ce soit les mésententes entre Kasdan et le duo de réalisateurs originaux qui ont poussé Kathleen Kennedy à virer ces derniers. Des différends sur la caractérisation de Han Solo sont au cœur des mésententes, sachant que le scénariste le connaît très bien pour avoir contribué à la construction du personnage depuis L’Empire Contre Attaque.

Les uns semblaient plus portés sur l’aspect humoristique, quand l’autre souhaitait visiblement être cohérent par rapport au personnage. Avec un réalisateur comme Ron Howard, la collaboration entre les deux parties s’annonce déjà un peu plus conciliante.

Toujours sans titre, le film solo Han Solo reste en revanche prévu pour mai 2018.

Partager sur les réseaux sociaux