L'entreprise danoise Lego vient de lancer un réseau social dédié aux enfants de moins de 13 ans. La plateforme, modelée sur Instagram, permet à ses utilisateurs de partager leurs plus belles créations à base de briques.

Lego, l’entreprise qui stimule depuis des décennies l’imaginaire des enfants et des adultes avec ses petites briques colorées, vient de lancer son propre réseau social dédié aux enfants : Lego Life. Avec cette plateforme dédiée aux moins de 13 ans, l’entreprise danoise veut notamment éviter que ce jeune public se retrouve dans des communautés de fans plus adultes, parfois loin d’être appropriées.

Un Instagram du Lego

Ce réseau social — entièrement gratuit puisqu’il exclut les contenus monétisés — clairement inspiré d’Instagram permet aux utilisateurs de partager leurs réalisations en Lego, de suivre d’autres profils ou d’écrire des commentaires avec des emojis. En outre, Lego Life organisera souvent des concours sur la plateforme et incitera les enfants à partager leurs créations jusque sur les manuels d’utilisation des boîtes Lego.

L’élément clé de Lego Life insiste particulièrement sur la sécurité des enfants. Les utilisateurs ne peuvent pas mettre en ligne de photos personnelles : à la place, ils doivent créer leur avatar et reçoivent des noms rigolos proposés par la plateforme. Le réseau social sera constamment contrôlé par un système de filtrage et une équipe d’employés de l’entreprise danoise.

Lego s’offre un outil marketing à la force de frappe colossale

Les comptes des personnages du monde Lego, comme Lego Batman, seront présents sur la plateforme et interagiront de manière conviviale avec les autres utilisateurs. Lego Life reste avant tout un outil marketing. L’entreprise compte l’utiliser pour lancer de nouveaux produits concernant ses séries Lego (notamment Star Wars) avec des vidéos et des images. Lego envisage enfin de transformer Lego Life en plateforme centrale de ses services en ligne, en y intégrant ses jeux, notamment Lego Boost, un kit Lego qui permet de construire des créations robotiques et de les programmer.

L’application, disponible aux États-Unis, en Canada, en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, au Danemark, en Autriche et en Suisse, est disponible sur Android et dans l’App Store.

Partager sur les réseaux sociaux