Vous vouliez jouer à Super Mario Run dans le métro ? Eh bien ce ne sera pas possible, Nintendo préférant miser sur la sécurité à tout prix...

À quelques jours du lancement de Super Mario Run, attendu pour le 15 décembre prochain sur iOS (en 2017 sur Android) mais jouable dans les Apple Store, voilà que nous apprenons un petit détail hyper important : pour en profiter, il faudra être constamment connecté à internet. Une information que n’a pas cachée Shigeru Miyamoto, père du plombier.

Le créateur japonais a même justifié ce choix de la part de Nintendo, invoquant la sécurité et le piratage. À l’arrivée, la conséquence est la même pour tout le monde et on ne pourra pas taper une petite session dans le métro en allant au boulot. Tristesse.

Super Mario Run

Pas de Mario dans le métro

Pour son premier jeu mobile, qui n’en sera plus vraiment un du coup, Nintendo souhaite ne prendre aucun risque. Voilà pourquoi la connexion internet sera obligatoire car elle garantira « un environnement stable  » à tout un chacun. Les trois modes, y compris le solo, sont concernés, ce qui est logique étant donné qu’ils sont tous liés. Shigeru Miyamoto a d’ailleurs expliqué que les développeurs avaient pensé à une fonction hors-ligne pour le Tour des mondes mais cela aurait compliqué «  la connexion avec les modes Défis Toad et Éditeur de royaume  » et les sauvegardes partagées.

La sécurité est également la raison se cachant derrière la décision de d’abord lancer Super Mario Run sur iOS (iPhone et iPad), moins touché par le piratage. « Contrairement aux jeux lancés sur nos propres plateformes, il sera disponible dans beaucoup de pays. Nous le lançons dans 150 pays et chacun d’entre eux possède un environnement réseau différent.  » ajoute Shigeru Miyamoto.

Connexion obligatoire + prix de 9,99 €, cela commence à en faire des barrières pour le runner qui a l’air tout de même excellent.

Partager sur les réseaux sociaux