Nike a dévoilé le 21 octobre une vraie paire de baskets autolaçantes, en hommage à celles qui sont portées par Marty McFly dans Retour vers le Futur 2.

Cela ne vous aura certainement pas échappé. Nous sommes le 21 octobre 2015 et c’est à cette date que Marty McFly achève son deuxième voyage temporel à bord de la DeLorean. Dans Retour vers le Futur 2, le jeune héros quitte en effet l’année 1985 pour faire un bond de trente ans dans le futur. L’enjeu est de taille : il s’agit d’empêcher son fils, qui n’existe pas encore, de participer à une infraction.

Arrivé en 2015, Marty McFly découvre alors à quel point le monde a changé : le skateboard volant « hoverboard » a été inventé, le dix-neuvième volet des Dents de la mer est sorti au cinéma, Pepsi commercialise une nouvelle boisson baptisée Pepsi Perfect et Nike a mis au point une paire de baskets dont les lacets se font automatiquement. Hélas, nombre des produits présentés dans le film n’ont pas dépassé le stade de la fiction.

Mais les choses changent. Profitant de l’engouement autour de la date symbolique du 21 octobre 2015, Nike a dévoilé une vraie paire de baskets autolaçantes dont la mise en vente surviendra au printemps 2016. Évidemment, l’équipementier américain a convié Michael J. Fox, l’acteur qui incarne Marty McFly, à les essayer lui-même.

 

Il s’agira d’une édition limitée, et chaque exemplaire sera vendu aux enchères. L’argent qui sera récolté au cours de cette opération sera reversé à la fondation de Michael J. Fox, qui est dédiée à la lutte contre la maladie de Parkinson et dont l’acteur est lui-même atteint.

Quelques heures plus tôt avant cette annonce, l’équipementier avait gentiment interpellé Michael J. Fox sur Twitter, avec un message à double sens. Il s’agissait à la fois d’un petit clin d’œil amical, histoire de jouer le jeu en souhaitant la bienvenue au héros de Retour vers le Futur, et d’une opération de communication finement jouée pour préparer le terrain en vue d’une surprise qui sera dévoilée un peu plus tard.

Avec cette confirmation, Nike met ainsi fin à plusieurs années de clins d’œil et de rumeurs autour des baskets autolaçantes.

On se souvient par exemple qu’en début d’année, Tinker Hatfield, un designer américain travaillant pour Nike, a annoncé lors de la convention #AgendaEmerge l’arrivée prochaine d’une vraie paire — comme dans le film. Et si aucune date de présentation n’avait été alors évoquée à ce moment-là, quel meilleur choix pour dévoiler ces chaussures que celui du 21 octobre, lorsque Marty McFly les chausse dans le film ?

Il y avait l’existence de ce brevet, obtenu en 2009 par Nike, qui décrit une méthode de laçage automatique.

Dans le résumé du brevet, on lit que « le  système de laçage automatique comporte un ensemble de brides pouvant être automatiquement ouvertes et fermées pour faire ainsi passer la tige d’une position desserrée à une position serrée. L’article comporte de plus un système de sanglage automatique de la cheville conçu pour ajuster automatiquement la partie cheville de la tige ».

En 2011, la célèbre marque à la virgule avait mis en vente 1500 paires Air Mag, mais sans le laçage autonome. Cette série limitée avait elle aussi été mise aux enchères. Nike avait même réalisé des spots publicitaires avec la participation de Christopher Lloyd, qui incarne Doc dans le film.

Article mis à jour avec la confirmation de l’existence des baskets auto-laçantes de Nike.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés