L’été approche à grands pas, et avec lui son florilège de festivals affichant toujours des lineup démentielles. Mais s’il y en a un qui se démarque particulièrement des autres, c’est bien celui d’Apple. Oui, Apple. La firme de Steve Jobs compte en effet mener son propre évènement : l’iTunes Festival. Pendant tout le mois de juillet se produiront une cinquantaines d’artistes pop, allant de Amy Winehouse aux Stereophonics, en passant par Mika, Groove Armada ou Beverley Knight.

Le festival aura lieu dans l’enceinte de l’institut d’arts contemporain londonien. Vu la popularité des groupes à l’affiche, on aurait pu croire que le bâtiment ait de grandes chances d’exploser sous les masses mais il n’en sera rien : la jauge est plafonnée à 350 personnes seulement. Un concert intime aux places extrêmement chères ? Non plus, elles seront offertes… aux gagnants du concours en ligne. Et pour ceux qui n’auront pas cette chance, les concerts seront retransmis en direct sur l’iTunes Store.

Les festivals de grande ampleur exercent toujours un attrait considérable sur les annonceurs. Du simple achat d’espaces publicitaires au sponsoring, les marques n’hésitent même plus aujourd’hui à lancer d’énormes événementiels, à l’image du Pepsi Music Festival en Argentine. C’est donc au tour d’Apple d’investir le créneau. Mais, iTunes oblige, son concept misera bien plus sur Internet que sur la foule, la sueur, et le rock n’ roll.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés