Vous n’aurez plus besoin d’iTunes pour gérer votre écosystème Apple depuis un PC Windows. Le légendaire logiciel est remplacé par 3 applications, chacune dédiée à une tâche bien spécifique.

Les jours d’iTunes sont comptés et, a priori, personne ne regrettera ce vieux logiciel d’Apple. Comme l’indique Rudy Hyun, architecte chez Microsoft, dans un tweet publié le 7 février 2024, la firme de Cupertino vient de lancer trois nouvelles applications à destination de Windows. Leur but ? Remplacer iTunes avec une expérience proche de ce qu’on retrouve sur macOS. Elles sont disponibles sur Windows 10 comme Windows 11.

Dans le détail, Apple propose désormais Apple TV, Apple Music et Apple Devices aux utilisatrices et utilisateurs de Windows. Ce qui permet d’éclater les fonctionnalités entre plusieurs petits logiciels, plutôt que de tout concentrer au même endroit, au sein d’un logiciel qui a largement fait son temps. iTunes restera accessible pour celles et ceux qui évolueraient sur un Windows incompatible, ou pour accéder à certaines fonctionnalités précises (les podcasts et les livres audio).

Apple Music sur Windows // Source : Microsoft
Apple Music sur Windows. // Source : Microsoft

iTunes peu à peu remplacé sur Windows

À quoi servent ces différentes applications ? Leur nom donne une bonne idée de ce qu’elles proposent :

  • Apple Music permet de gérer sa bibliothèque musicale, y compris les achats réalisés sur iTunes ou la lecture en streaming (avec un abonnement).
  • Apple TV permet de gérer sa collection de films et de séries, ou encore d’accéder à la plateforme de SVOD Apple TV+.
  • Apple Devices permet de gérer ses appareils iPhone et iPad (restauration, mise à jour, sauvegarde de secours, synchronisation des données).

À noter qu’Apple force l’installation de ces trois applications, même si vous n’en utilisez qu’une seule. « Après avoir téléchargé Apple Music, Apple TV et Apple Devices, vous ne verrez plus votre musique ou vos contenus vidéo dans iTunes. Et vous ne pourrez plus utiliser iTunes pour gérer votre iPhone ou votre iPad », indique la multinationale dans la page support.

En somme, Apple Music, Apple TV et Apple Devices apparaissent comme des substituts qui ne suppriment pas totalement iTunes. Elles permettent de séparer des usages qui peuvent paraître diamétralement opposés, dans le but d’améliorer l’ergonomie et la lisibilité (avec des interfaces dédiées et plus modernes). Pour Apple, c’est un moyen supplémentaire de tirer un trait sur iTunes, qui continuera d’exister dans les coulisses.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !