La console Ouya sera-t-elle rachetée par le fabricant de périphériques informatiques Razer ? Les deux sociétés discutent de cette éventualité.

Mise à jour – C'est un changement de pavillon pour la console Ouya, qui rejoindra le catalogue de Razer. Le spécialiste des périphériques d'ordinateur a bouclé l'acquisition de la startup selon les informations de la presse américaine. Le montant de la transaction inconnu.

Sujet du 11 juin – Née il y a trois ans à la suite d'une campagne de financement participatif, la console Ouya avait l'ambition de constituer une alternative attrayante au trio Nintendo-Microsoft-Sony malgré un profil technique bien plus modeste. Mais bien que proposée à un prix très attractif (99 euros), la machine n'a pas eu le succès escompté. Aujourd'hui, le projet est en péril.

Le salut pourrait toutefois venir de Razer, une société bien connue des joueurs pour ses périphériques informatiques (souris, claviers, enceintes, casques…). Des négociations sont engagées pour reprendre les activités de la Ouya. Une acquisition qui n'est pas tout à fait absurde : Razer a montré par le passé son envie d'aller plus loin, à l'image de sa tablette, la Edge, qui est dotée de boutons sur les côtés.

Si les discussions sont encore en cours, elles paraissent très bien engagées. En effet, les échanges entre les deux parties portent sur l'intégration du personnel du projet Ouya, qui devrait au passage conserver son identité. Il faut dire que Razer n'a pas un grand intérêt à renommer la console qui dispose déjà d'une certaine visibilité auprès du public qu'il vise.

( photo : CC BY-ND Kesara )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés