Avec son projet Esther, Razer imagine des fauteuils gaming qui envoient des retours haptiques à leurs utilisateurs. Nous avons pu essayer ce concept au CES de Las Vegas.

Qui n’a jamais rêvé de se prendre une balle dans le dos ? Avec son projet Esther, annoncé au CES 2024, Razer imagine un des premiers sièges gaming immersifs.

S’il ne s’agit que d’un concept pour l’instant, le projet de Razer est de fabriquer un coussin qui s’attache à n’importe quel fauteuil, avec 16 actionneurs haptiques capables d’envoyer des vibrations dans le dos. Quand on joue, on a alors l’impression de ressentir des coups en cas d’attaque ou lorsque l’on tire nous-mêmes. Nous avons pu l’essayer pendant quelques minutes, dans une démo créée spécialement pour l’occasion.

@numerama

Razer a présenté un coussin qui vibre quand on vous tire dessus dans les jeux vidéo. Ça vous donne envie ? #gaming #razer #chaisegaming #ProjectEsther #numerama #tech #ces2024

♬ son original – Numerama – Numerama

Un concept sympa, mais il va falloir des jeux compatibles

Dans la démo proposée par Razer à Las Vegas, plusieurs types de vibrations sont possibles. Le coussin bouge quand on se fait attaquer, mais aussi quand on effectue des actions. Quatre types de tirs sont possibles, avec pour chacun des retours haptiques différents. Une rafale envoie plein de vibrations rapides, alors qu’un tir avec une arme lourde frappe une fois. C’est plutôt réussi.

Voici le coussin de Razer, qui peut être installé sur n'importe quel fauteuil. // Source : Numerama
Voici le coussin de Razer, qui peut être installé sur n’importe quel fauteuil. // Source : Numerama

Le coussin communique en sans-fil grâce à un dongle à connecter sur son ordinateur (pour réduire la latence sous les 20 ms). Seul problème : les jeux ne sont pas immédiatement compatibles. On aurait pu imaginer que le coussin convertisse le son en vibrations, il lui faut en réalité recevoir des instructions d’un jeu. Autrement dit, si les développeurs ne jouent pas le jeu, le coussin ne sert à rien.

En attendant de lancer son premier produit avec des retours haptiques, Razer a mis au point un kit de développement pour les créateurs. S’ils adoptent son système de retours haptiques, le coussin Esther pourrait voir le jour. En attendant, il ne s’agit que d’un concept.

Sur cet écran, on peut voir les points de pression. // Source : Numerama
Sur cet écran, on peut voir les points de pression. // Source : Numerama

Autre défaut que nous avons identifié pendant notre test : le coussin de Razer ne couvre pas la nuque. C’est dommage, puisque l’immersion semble incomplète. Peut-être l’année prochaine ?


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !