Objectif atteint pour Sony. Sa dernière console de salon s'est écoulée à plus de 5,3 millions d'exemplaires dans le monde, alors qu'elle n'a même pas encore été commercialisée au Japon.

Sony peut avoir le sourire. L'entreprise japonaise vient d'annoncer ce mardi avoir écoulé plus de 5,3 millions de PlayStation 4 dans le monde, dépassant ainsi très nettement l'objectif qu'elle s'était fixée en septembre dernier. Au cours du Tokyo Game Show, la firme nippone espérait en effet en vendre au moins 5 millions avant la fin du mois de mars. C'est chose faite.

La performance de Sony est d'autant plus remarquable que sa dernière console de salon n'est pas encore disponible sur tous les grands marchés du jeu vidéo. La PS4 n'est par exemple commercialisée au Japon : elle sera mise en vente le 22 février, alors que la machine est en vente depuis le 15 novembre pour l'Amérique du Nord et le 29 novembre pour l'Union européenne.

Ce calendrier très particulier n'a toutefois pas été fixé au hasard. C'est uniquement par pure stratégie que Sony a négligé le Japon, car le constructeur japonais sait que les joueurs nippons n'ont jamais été très intéressés par les consoles de Microsoft.

Dès lors, puisque le géant américain n'a jamais vraiment percé avec la Xbox et la Xbox 360, Sony a pu délaisser temporairement le pays du Soleil Levant et mettre l'accent en priorité sur les marchés occidentaux et mettre ainsi la Xbox One sous pression.

Car si le Japon est un territoire largement dominé par Sony, la domination d'un des deux fabricants en Europe et en Amérique du Nord est nettement moins évidente. C'est donc ici que la guerre des consoles est la plus stratégique.

Les chiffres annoncés par Sony sont proches de ceux estimés par le site spécialisé VGChartz, qui indique que 5,06 millions de Playstation 4 (PS4) auraient été vendues à ce jour, contre 1,98 million en Europe. De son côté, la Xbox One totaliserait 3,44 millions de ventes, dont seulement 860 000 en Europe. Enfin, la Wii U se serait vendue jusqu'à présent à 5,68 millions d'exemplaires, dont 1,2 million sur le vieux continent.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés