La restriction étant supprimée en Grande-Bretagne, la France devient le dernier pays au monde où Spotify doit limiter sa version gratuite à 5 écoutes maximum d'un même morceau.

Ca doit être cela aussi, l'exception culturelle. Musically rapporte que le site suédois de musique en streaming Spotify a décidé de supprimer en Grande-Bretagne la limitation à 5 écoutes gratuites d'un même morceau, un an après avoir déjà décidé de cette levée du bridage dans cinq pays européens (Espagne, Finlande, Norvège, Pays-Bas et Suède). Ce faisant, la France devient le dernier pays au monde où la restriction reste en place.

Le blog spécialisé dans la musique en ligne y voit l'empreinte d'Universal Music France et de son président Pascal Nègre, qui avait fait pression sur Deezer et Spotify pour obtenir un bridage des écoutes gratuites successives d'un même morceau, dans l'espoir d'encourager à l'abonnement ou à l'achat des chansons en téléchargement.

Universal avait même porté plainte en 2011 contre Deezer pour obtenir le retrait de son catalogue de la plateforme de streaming, et finalement signé un accord amiable avec Deezer après avoir perdu en référé, le tribunal estimant qu'Universal risquait d'abuser de sa position dominante en pratiquant un tel chantage.

Dans certains pays de droit anglosaxon (Etats-Unis, Nouvelle-Zélande et Australie), plus aucune limitation n'est appliquée sur les accès Spotify gratuits, qui sont financés par la publicité sur le modèle des stations de radio. En revanche, les autres pays continuent d'appliquer une restriction globale de 10 heures d'écoute gratuite mensuelle sur Spotify. En France, les deux types de restrictions se cumulent.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés