L'Hadopi a publié deux nouvelles candidatures pour le label PUR (Promotion des Usages Responsables), portant le nombre de dossiers publiés à 36. À nouveau, les deux plates-formes postulant pour le label sont liées à la musique. Celle-ci constitue le gros des candidatures, puisque près de 70 % des demandes proviennent de plates-formes musicales.

Un peu moins de cinq mois après la publication des premières candidatures pour l’obtention du label PUR (Promotion des Usages Responsables), la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet poursuit sa tâche en publiant deux nouveaux dossiers sur son site web. Une fois encore, il s’agit de plates-formes ayant trait à la musique.

Le premier service qui se porte candidat est Gkoot Electronic, un « site de streaming exclusivement dédié à la découverte et à la promotion de la musique électronique ». Les titres, diffusés sous licence Creative Commons, peuvent être téléchargés gratuitement par les internautes. Ces derniers peuvent créer leurs propres listes de lecture et les partager avec d’autres contacts.

Le second site postulant pour le label PUR est Quickpartitions. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un service permettant de récupérer et d’imprimer des partitions de musique. De nombreux genres et artistes sont couverts, allant de la musique classique aux bandes originales de films, en passant par la variété française à des morceaux pop rock. Le prix des partitions à l’unité est de 3,90 euros.

Avec ces deux nouvelles candidatures, l’Hadopi a publié à ce jour 36 dossiers sur son site web. La domination de la musique est flagrante, puisque 25 d’entre eux, soit près de 70 %, sont liés à des services musicaux d’écoute, de téléchargement ou de consultation. Les autres catégories d’œuvres sont beaucoup plus discrètes, avec parfois qu’un seul représentant. C’est par exemple le cas dans l’univers de la photographie, avec Fotolia.

La prééminence de l’univers musical se retrouve également dans les offres labellisées par l’Hadopi. Au total, 17 plate-formes sont ainsi référencées sur le site du label PUR : 10 pour la musique, 3 pour la VOD, 3 pour le jeu vidéo, 2 pour les logiciels, et 1 pour les photographies (le compte est exact, puisque certains services sont multi-thématiques).

Rappelons que la Haute Autorité prépare un futur portail avec moteur de recherche afin d’aider les internautes à retrouver des œuvres disponibles légalement sur les différentes plateformes labellisées. Un nom de domaine a d’ores et déjà été réservé.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés