Lancée au printemps, la nouvelle console portable de Nintendo ne rencontre pas le succès attendu. Les ventes s'essoufflent, contraignant la firme japonaise à les relancer par une baisse importante du prix en août. La Nintendo 3DS devrait être disponible en Europe pour un prix avoisinant les 170 euros.

Mise à jour – Grâce au système des pré-commandes proposé par Amazon, le nouveau prix de la Nintendo 3DS en France est désormais connu.

Il faudra débourser 169,99 euros pour acquérir la dernière console portable de la firme japonaise. Cette baisse de prix n’entrera en vigueur qu’à partir du 12 août 2011.

Sujet du 28 juillet – Branle-bas de combat chez Nintendo. Après un très bon démarrage dans le monde, notamment en Europe où plus de 300 000 appareils ont été écoulés en deux jours, les ventes de la Nintendo 3DS présentent déjà des premiers signes de fatigue. Le succès de la console portable, qui promet pourtant un affichage en trois dimensions perceptible sans lunettes, n’est pas totalement au rendez-vous.

Face à des ventes qui ne correspondent pas aux objectifs de Nintendo, la firme japonaise a décidé de sabrer dans le prix de la console afin de la relancer. Dès le 11 août prochain, la Nintendo 3DS sera disponible au Japon pour 15 000 yens (135 euros), contre 15 000 yens auparavant (225 euros). Des baisses de prix sont également attendues dans les deux autres principaux marchés, l’Amérique du Nord et l’Europe.

Outre-Atlantique, le prix de la console portable devrait baisser de 80 dollars, pour se stabiliser à 169 dollars (117,5 euros). Cela représente une diminution du prix d’un tiers. Cette baisse du tarif, prévue le 12 août, est également programmée sur le Vieux Continent mais devrait être moins spectaculaire. Actuellement disponible pour 220 euros, la console devrait être très prochainement proposée pour 170 euros.

Ces nouveaux prix ne devraient pas trop affecter Nintendo. D’après RegHardware, qui reprend les calculs de UBM TechInsights, le coût des matériaux de la Nintendo 3DS sont estimés à un peu plus de 67 euros. L’entreprise japonaise dispose encore d’une marge confortable et peut ainsi jouer sur les prix pour relancer les ventes de sa console portable.

Par ailleurs, les consommateurs qui ont acheté la console au prix initial ne seront pas oubliés par le constructeur. Ces derniers pourront obtenir gratuitement une sélection de jeux à télécharger. Il est notamment question de titres en provenance de la NES et de la Game Boy Advance. Pour en profiter, il faut que l’utilisateur connecte sa 3DS au Nintendo eShop avant le 12 août.

Le prix n’est pas le seul facteur en cause. Si la console portable propose effectivement une technologie novatrice, à savoir la 3D perceptible sans lunettes, elle souffrirait aussi d’un manque de jeux phares. Le catalogue actuel ne serait pas suffisant selon les retours d’un certain nombre de joueurs, qui regrettent que les éditeurs n’exploitent pas suffisamment l’affichage en trois dimensions.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés