Sony annonce que la police d'assurance mise en place en Amérique du Nord va bientôt être étendue à d'autres pays dans le monde. Les joueurs européens disposeront d'un dispositif similaire, mais sa mise en place demande un peu de temps vu les différentes législations en la matière. En revanche, Sony n'a pas encore de calendrier précis sur le retour du PlayStation Network et de Qriocity.

Les joueurs américains ne seront pas les seuls à être protégés en cas d’usurpation d’identité. Sony souhaite étendre son dispositif de protection à l’ensemble de ses clients, notamment européens, afin d’aider ceux dont l’identité serait compromise suite au piratage des serveurs de l’entreprise. Plus de 77 millions d’utilisateurs dans le monde sont concernés par cette affaire.

« Un programme pour les clients du PlayStation Network et du Qriocity a été lancé très tôt, qui inclut une police d’assurance contre le vol d’identité qui pourra indemniser l’utilisateur spolié jusqu’à un million de dollars » a expliqué Howard Stringer, le PDG de Sony. Le dispositif va permettre aux joueurs américains et canadiens d’accéder gratuitement à un dispositif de protection pendant un an.

« Nous sommes actuellement en train d’étudier comment nous pouvions gérer cette situation et une fois que le programme sera prêt à être lancé, nous vous fournirons des détails sur les services disponibles dans chaque pays et vous expliquer comment vous y inscrire. Nous espérons pouvoir le faire en début de semaine prochaine » a annoncé Sony France sur son blog.

La mise en place d’un système similaire à celui en vigueur en Amérique du Nord prend davantage de temps, dans la mesure où Sony doit prendre en compte les législations des différents pays européens. « Chaque pays a une façon différente de traiter le vol d’identité, certains offrent des services relativement sophistiqués tandis que d’autres sont beaucoup plus modestes« .

En France, la loi Loppsi a étendu et durci les mesures visant à sanctionner l’usurpation d’identité. L’article 2 expose que « le fait d’usurper l’identité d’un tiers ou de faire usage d’une ou plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier […] est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende ». « Cette infraction est punie des mêmes peines lorsqu’elle est commise sur un réseau de communication au public en ligne« .

Dans son courrier, Howard Stringer rappelle toutefois « qu’à ce jour, nous n’avons aucune confirmation qu’il ait été fait un mauvais usage d’une carte de crédit ou d’une information personnelle et nous continuons à contrôler la situation de très près« . En parallèle, Sony prévoit un pack « Welcome Back » qui concernera tous les utilisateurs du PSN et de Qriocity.

Ce pack contiendra notamment « un abonnement gratuit d’un mois au PlayStation Plus pour tous les clients du PlayStation Network, ainsi qu’une extension des abonnements pour les clients du PlayStation Plus et de Music Unlimited« . En revanche, la date de retour des différents services est encore incertaine. Il est question d’une remise en marche « dans les prochains jours« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés