Plusieurs annonces importantes sont attendues de la part d'Apple cette année. Hormis le nouvel iPad, le constructeur américain doit dévoiler son nouvel iPhone. Des indiscrétions issues de la firme de Cupertino indiquent qu'Apple travaillerait sur un modèle alternatif de son téléphone. Objectif : ralentir la progression d'Android.

Pour Apple, l’année 2011 s’annonce un peu plus difficile sur le front des nouvelles technologies. Du côté des tablettes numériques, la firme de Cupertino doit composer avec une concurrence plus féroce, à l’image du HP TouchPad ou de la future Galaxy Tab 2 de Samsung. Pour ce qui est de la téléphonie mobile, c’est essentiellement la montée en puissance d’Android qui préoccupe Apple.

L’inquiétude est d’autant plus grande que plusieurs études laissent entendre que le système d’exploitation libre soutenu par Google pourrait bien prendre la tête des plates-formes mobiles dès cette année. Une situation inacceptable pour la firme, mais qui apparaît inéluctable aux yeux de nombreux observateurs. Pour contrer l’émergence des téléphones sous Android, Apple aurait donc changé de fusil d’épaule.

Selon des sources citées par Bloomberg, la firme de Cupertino serait en train de concevoir une version alternative du prochain iPhone. Celui-ci serait non seulement plus petit mais également moins cher. En effet, ce modèle s’appuierait essentiellement sur des composants déjà utilisés dans l’iPhone 4. Leur prix baissant avec le temps, Apple pourrait donc les réutiliser pour conquérir de nouveaux marchés.

Cette stratégie permettrait à Apple de quitter le haut de gamme de la téléphonie mobile pour venir attaquer les autres secteurs. La firme américaine renforcerait ainsi sa présence dans de nombreux marchés émergents, de l’Europe de l’Est à l’Asie, en passant par l’Amérique du Sud. De plus, les efforts d’Apple ne se limiteraient pas uniquement sur le prix et les composants.

Le constructeur songerait à vendre le téléphone nu autour de 200 dollars (environ 147 euros), sans avoir recours aux subventions d’un opérateur. Les consommateurs n’auraient donc plus besoin de s’engager sur un an ou deux pour obtenir ce modèle d’iPhone.

Pour l’heure, il ne s’agit cependant que d’un prototype développé par Apple. De nombreux observateurs estiment que la firme américaine dévoilera cet été la prochaine génération de son téléphone portable. Cela laisse donc plusieurs mois au constructeur pour s’assurer de la viabilité d’un tel produit. Comme le souligne Bloomberg, ce ne serait pas la première fois qu’Apple abandonne en cours de route le développement d’un appareil.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés