Le fournisseur d'accès à Internet Orange veut relier 60 % des foyers français en fibre optique d'ici 2020. L'opérateur de télécommunications a rappelé son intention d'investir plusieurs milliards d'euros au cours des dix prochaines années pour tenir son objectif.

Orange est déterminé à demeurer un acteur essentiel dans le développement du très haut débit en France. Profitant de la visite d’Éric Besson dans les locaux de raccordement du réseau de fibre optique à Paris, l’opérateur historique a rappelé ses ambitions dans ce domaine. En 2020, Orange compte raccorder 60 % des foyers français. Cela représente près de 15 millions d’habitations.

Pour soutenir son plan, Orange investira plusieurs milliards d’euros au cours des dix prochaines années. L’an dernier, l’opérateur français avait annoncé qu’il allait mobiliser 2 milliards d’euros jusqu’en 2015. À l’image de ses concurrents, Orange va d’abord cibler les zones très denses, c’est-à-dire les grandes villes, afin de toucher un maximum de personnes très rapidement.

« Au 31 décembre nous avons dépassé le cap symbolique du million de foyers raccordés et l’objectif est d’atteindre les deux millions » a commenté Éric Besson lors de son déplacement. Un chiffre particulièrement bas au regard du nombre de foyers disposant d’une connexion à Internet (environ 20 millions). L’objectif poursuivi par Orange s’accorde néanmoins avec les orientations données par Nicolas Sarkozy.

L’an dernier, le président de la République avait exprimé son souhait de voir la France entière câblée en quinze ans. Le cadre général proposé par Nicolas Sarkozy était d’atteindre 70 % des foyers connectés en très haut débit en 2020, puis 100 % des foyers français en 2025. Pour y parvenir, la fibre optique pourra s’appuyer sur une partie du Grand Emprunt.

Sur les 4,5 milliards d’euros consacrés au développement de l’économie numérique, 2 milliards sont destinés à la réduction de la fracture numérique et au déploiement du très haut débit. Cette somme seule ne suffira évidemment pas à câbler tout le monde, mais elle permettra de soutenir les investissements des opérateurs et doit montrer l’engagement des pouvoirs publics dans ce domaine.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés