Publié par Julien L., le Jeudi 29 Juillet 2010

France.fr bientôt de retour avec un nouvel hébergeur

France.fr va bientôt bénéficier des services d'un nouvel hébergeur. En effet, le Service d'Information du Gouvernement a décidé d'écarter le précédent prestataire pour s'offrir un hébergement chez une autre société française. Le retour du portail est d'ailleurs toujours maintenu pour fin août.

Alors que le désormais tristement célèbre France.fr est toujours en rade, les petites mains du Service d'Information du Gouvernement (SIG) se démènent en coulisse pour remettre de l'ordre dans ce qui est censé être le portail officiel de la France sur Internet. Et tandis que le retour en ligne du site web est toujours prévu pour la fin août, la défaillance du site a déjà fait une première victime.

En effet, le site de Challenges rapporte dans son édition du jour que l'hébergeur précédent, Cyberscope, a finalement été écarté du projet par le SIG. Désormais, c'est la société française Typhon qui sera en charge de l'hébergement du projet. Les références du site ont certainement pesé dans la balance, puisque la société héberge notamment Bouygues Telecom, Les Inrocks, Meetic, e-TF1 ou encore le Ministère du Travail.

L'affaire du portail France.fr avait suscité la polémique jusque chez les autres hébergeurs français. Certains avaient même voulu intervenir dans le dossier pour proposer un hébergement citoyen afin de ne plus paraitre ridicule aux yeux du monde. Cependant, dans le championnat des projets ratés, nous ne sommes pas les seuls en lice : Arrêt sur Images avait mis en lumière la folle aventure du portail Italia.it.

Quelques jours après le plantage, un responsable du Service d'information du Gouvernement avait laissé entendre que l'un des problèmes qu'a rencontré France.fr concernait le sous-dimensionnement de l'équipement. En effet, le site aurait subi une influence trop forte pour son infrastructure (50 000 connexions simultanées), entrainant le crash du serveur.

Cependant, l'afflux de visiteurs ne pouvait pas expliquer seul une telle débâcle. D'autres pépins étaient certainement apparus, comme le mélange des différentes langues disponibles du le site.

Publié par Julien L., le 29 Juillet 2010 à 16h52
 
12
Commentaires à propos de «France.fr bientôt de retour avec un nouvel hébergeur»
Inscrit le 19/09/2008
519 messages publiés
Mouarf, sous dimensionnement de l'équipement, mais bien sur.

L'hébergeur a bon dos, c'est surtout un coupable facile à pointer du doigt, mais ce n'est certainement pas de sa faute.

Le vrai problème est que le site lui même a été baclé et ne fonctionne tout simplement pas. Sinon comment expliquer qu'il faille autant de temps pour le remettre en ligne ?

Dès le départ le SIG a mis la priorité sur le contenu, et négligé tous les aspects techniques.
Du coup, le site ne fonctionne pas. Partant de là, l'hébergeur peut fournir toutes les machines du monde, le site ne fonctionnera pas plus.

Sauf que pour le SIG, admettre que c'est l'éditeur (Modedemploi) qui a foiré revient à admettre publiquement avoir foiré toute la gestion du projet, à admettre avoir pris une mauvaise décision.
Et bien évidement, c'est plus simple de condamner un innocent à sa place...


En attendant, le fiasco de france.fr nuit à la réputation des autres acteurs du web français, qui eux maitrisent leur sujet.
Et sont capables de tenir une charge beaucoup plus importante que les fameuses 50 000 connexions ayant officiellement tué france.fr...
Inscrit le 25/03/2009
156 messages publiés
je suis pas persuadé qu'il faille jeter la pierre à l'ex hébergeur.

Mais par contre, on peut se poser des questions sur les types qui ont pondu le site (MOA tout comme MOE).
Sur "arret sur images" il y a un autre article (payant celui ci) qui en dit long sur les protagonistes de l'affaire...
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
Mindo, le 29/07/2010 - 16:52
Cependant, dans le championnat du ridicule, nous n'étions pas les seuls en lice : Arrêt sur Images avait mis en lumière la folle aventure du portail Italia.it.



Fiasco, c'est bien un mot italien, non ?
Inscrit le 11/10/2002
1984 messages publiés
Ils ont au moins recruté des énarques pour coder le site.
Inscrit le 25/03/2009
156 messages publiés
Sur le site arret sur images :
"Sur les douze personnes de la commission, un seul compétent web"
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
Phach, le 29/07/2010 - 17:19

Sur le site arret sur images :
"Sur les douze personnes de la commission, un seul compétent web"


Collector tout autant que classique, hélas.
Inscrit le 17/04/2009
116 messages publiés
Cyberscope ? Je connais et du coup je comprends un peu mieux.

Mais bon, ça reste vrai que l'hébergeur n'est probablement pas le seul responsable dans l'histoire. Même si ce ne sont pas les meilleurs du monde, leur architecture n'était probablement pas si sous-dimensionnée que ça.
Inscrit le 16/04/2010
807 messages publiés
Dès le départ le SIG a mis la priorité sur le contenu, et négligé tous les aspects techniques.
Du coup, le site ne fonctionne pas. Partant de là, l'hébergeur peut fournir toutes les machines du monde, le site ne fonctionnera pas plus.

Tu es bien au courant du dossier ?
Tu bosses chez l'un des intervenants ?
Ou alors ce sont juste des rumeurs.

Que le SIG s'attache au contenu, c'est normal : c'est son boulot.
Et ensuite, c'est le boulot des techniciens de faire en sorte que cela fonctionne.
Quand j'achète un journal, je me fous complètement il a été imprimé.

"Sur les douze personnes de la commission, un seul compétent web"

En tant que prestataire, je préfère bosser avec des gens qui connaissent leur métier (dans ce cas, faire de la communication) qu'avec des gens qui croient connaître le mien.
Qu'il y ait un technicien dans la commission d'appel d'offres, c'est normal. Mais qu'il n'y en ait qu'un seul, ce n'est pas anormal non plus. Au contraire.
Inscrit le 09/04/2009
1192 messages publiés
Ah le retour d'un site sensé représenter la grandeur de la france !
Ca nous manquait cruellement. Tant qu'on y verra l'apparence touristique d'un beau pays ce sera un avantage. Mais surtout qu'il ne montre pas la trame de mauvaise gestion et les souffrances des contribuables et consommateurs-otages surtaxés.
Inscrit le 25/03/2009
156 messages publiés
zabre, le 29/07/2010 - 18:21

En tant que prestataire, je préfère bosser avec des gens qui connaissent leur métier (dans ce cas, faire de la communication) qu'avec des gens qui croient connaître le mien.
Qu'il y ait un technicien dans la commission d'appel d'offres, c'est normal. Mais qu'il n'y en ait qu'un seul, ce n'est pas anormal non plus. Au contraire.


Effectivement, le SIG s'occupe de communication, tu as raison et t'as l'impression que niveau comm ils ont assuré dans cette débacle ?!

Qu'ils ne maitrisent pas la techno web, on s'en fiche, c'est pas leur métier. Mais qu'ils choisissent un presta en dépit du bon sens et qu'ils en arrivent à ce fiasco international en terme de comm. Là ca devient grave pour un organe dont c'est l'activité.
Inscrit le 16/04/2010
807 messages publiés
Qu'ils ne maitrisent pas la techno web, on s'en fiche, c'est pas leur métier. Mais qu'ils choisissent un presta en dépit du bon sens et qu'ils en arrivent à ce fiasco international en terme de comm.

Est-ce que tu sais comment ils ont été choisis ?
Inscrit le 22/11/2009
24 messages publiés
Moi je crois surtout que le site à été codé avec les pieds (rappelez vous le site de sarko qui faisait 2mo la page d'accueil ..)
Alors, partant de là, oui c'est normal que n'importe quel hébergeur craque.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Juillet 2010
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8