Encore un autre fabricant high-tech a cédé aux sirènes du marché de la tablette tactile. Cette fois, c’est au tour du sud-coréen LG Electronics de succomber à la tendance, en annonçant le lancement prochain d’une tablette propulsée par Android, un système d’exploitation mobile poussé par une alliance de 34 entreprises, l’Open Handset Alliance.

Si pour l’heure, aucun détail spécifique n’a été annoncé, le Wall Street Journal rapporte que l’appareil devrait être commercialisé d’ici la fin de l’année, vraisemblablement au quatrième trimestre 2010. Cette annonce est à mettre en perspective avec la brèche ouverte par l’iPad, présenté en janvier dernier par Steve Jobs lui-même.

En effet, de nombreuses entreprises se sont engouffrées dans un marché qui devrait être amené à grossir très rapidement, au point de faire de l’ombre à des appareils plus traditionnels, comme les ordinateurs portables. La semaine dernière, Hewlett-Packard a par exemple relancé les spéculations sur une tablette tactile reposant sur WebOS, un système d’exploitation récemment acquis suite au rachat de Palm pour 1,2 milliard de dollars.

D’autres sociétés se sont également positionnées plus ou moins officiellement, que ce soit Archos avec une gamme diversifiée ou Google à travers un nouveau partenariat avec HTC, même si dans ce dernier cas de figure, les choses sont encore incertaines. D’autres géants de la high-tech sont également sur les rangs, comme Microsoft – qui pourrait redonner vie à Courier – ou Dell, qui a manifesté un certain intérêt pour Chrome OS.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés