La tablette Courier bientôt de retour ? Un faisceau d'indices laisse à penser que Microsoft n'en a pas encore fini avec les tablettes tactiles. D'une part, parce que le géant de Redmond dispose d'un brevet sur un appareil "à deux écrans" et d'autre part parce que le secteur semble suffisamment prometteur pour attirer les principales entreprises informatiques.

En avril dernier, Microsoft mettait un terme à son projet de tablette tactile à deux écrans, au motif qu’il s’agissait plus d’un concept technologique que d’une véritable ébauche d’un futur produit. À l’époque, Franck Show, le vice-président en charge de la communication entreprise, avait expliqué :

« À tout moment, à travers tous nos départements, il y a de nouvelles idées qui émergent, qui sont testées et mises en gestation. C’est dans l’ADN de Microsoft de poursuivre le développement et l’incubation de nouvelles technologies pour encourager la productivité et la créativité. Le projet Courier est un exemple de ce genre d’efforts et ses technologies seront évaluées pour être intégrées dans de futurs produits Microsoft ». Dont acte.

Pourtant, plusieurs éléments laissent à penser que la firme de Redmond n’en a pas encore tout à fait fini avec le marché des tablettes tactiles. D’une part, parce que Techflash a révélé que Microsoft disposait désormais d’un brevet concernant un « dispositif à deux écrans« . Obtenu le 19 janvier dernier après de l’USPTO, le bureau américain en charge des brevets et des marques, il a une durée de validité de quatorze ans.

D’autre part, parce que Gizmodo a déniché une correspondance électronique entre un certain Hunter Schafing et Steve Ballmer lui-même. Dans sa missive virtuelle, datée du 29 juin, l’émetteur fait part de sa déception de voir Microsoft ne pas donner suite à un produit qu’il considérait « comme un iPad killer« .

Une critique balayée par le directeur exécutif de Microsoft, expliquant que la firme « travaille sur différentes choses » sans plus de détailsÉvidemment, la réponse de Steve Ballmer est suffisamment floue pour laisser place à toutes les interprétations possibles. Mais au regard du marché naissant – et très prometteur – des tablettes tactiles, il est difficile d’imaginer que Microsoft passera à côté de ce filon.

Rappelons que la dernière étude de Gartner a estimé que 2010 sera l’année où la tablette tactile commencera à envahir les foyers. En effet, la société de conseil et de recherche avait estimé que près de 11 millions de tablettes devraient être vendues dans le monde. Un marché particulièrement porteur et qui a d’ores et déjà attiré de nombreux géants de l’informatique et du net (Amazon, Apple, Google ou encore Cisco).

Enfin, parce que le projet Courier était malgré tout assez avancé, même s’il ne s’agissait que d’un concept. À l’époque, de nombreuses caractéristiques techniques avaient été estimées par Engadget, qui évoquait un appareil repliable, doté d’un système d’exploitation Windows CE 6.0 et de divers fonctionnalités (connexion Wi-Fi, caméra vidéo intégrée en façade arrière ou encore le support de la technologie tactile).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés