Alors que l’industrie de la musique enregistrée vilipende régulièrement le numérique qui serait responsable d’une menace sur la survie de la création musicale, des études montrent que c’est en fait tout le contraire. Les jeunes générations écoutent beaucoup plus de musique que leurs aînées, et surtout elles sont elles-mêmes créatrices de musique. Les ventes d’instruments n’ont jamais été aussi fortes, et elles sont encouragées par les jeux comme Guitar Hero, Singstar ou Rock Band, qui donnent goût à l’interprétation musicale.

Selon une étude de l’association Youth Music, 2,5 millions de jeunes britanniques auraient décidé d’apprendre à jouer d’un vrai instrument de musique après avoir goûté au plaisir de la guitare, du chant ou de la batterie sur un jeu musical. 19 % des jeunes outre-Manche déclarent jouer aujourd’hui d’un instrument de musique parce qu’ils ont d’abord joué à un jeu musical sur console.

Le fait de pratiquer d’abord sur des jeux comme Guitar Hero aiderait les joueurs à prendre confiance dans leur capacité à maîtriser la guitare, et aiderait à développer des qualités essentielles aux musiciens telles que la dextérité des doigts, la coordination des yeux et des mains ou le sens du rythme. Ils sont ensuite encouragé à basculer vers de vrais instruments lorsqu’ils se sentent frustrés par les limites des instruments virtuels.

De là à voir Rock Band remplacer les flûtes à bec dans les cours de musique au collège, il y a un cap que l’éducation nationale n’est pas prête de franchir.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés