En faisant passer le prix de la Playstation 3 sous la barre des 400 euros, Sony est parvenu à surpasser la Xbox 360 et à s’imposer sur un marché qui ne lui paraissait pas acquis lors du lancement de la console. Mais l’équation financière est délicate.

Le dernier rapport financier de Sony montre que la firme a perdu sur la PS3 2,16 milliards de dollars sur son exercice 2007, et 1,16 milliards de dollars sur son exercice 2008. La console coûterait selon les estimations environ 800 dollars à fabriquer, alors qu’elle a été vendu dès le départ à 600 dollars. Sony, qui dispose de la console de jeu la plus chère du marché, mise sur les performances à long terme de la Playstation 3 pour rentabiliser ses investissements grâce aux ventes de licences de jeux vidéo, d’accessoires, et de contenus multimédia accessibles sur le Playstation Network.

Le constructeur nippon a d’ailleurs prévenu les investisseurs qu’il pourrait ne pas rentabiliser l’investissement si la PS3 ne gagne pas des parts de marché suffisantes. Non seulement vis à vis de la Xbox 360, mais aussi vis à vis de la Wii de Nintendo, dont le succès n’était pas à ce point attendu par les concurrents.

Sony a vendu sur son dernier exercice 9,24 millions de PS3, 13,89 millions de PSP, et 13,73 de PS2. Côté jeux, la firme annonce 57,9 millions de titres vendus sur la Playstation 3, 55,5 millions sur la Playstation Portable, et 154 millions sur la Playstation 2.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés