Netflix a officiellement atteint le cap des 100 millions d'abonnés. Dans une lettre destinée à ses actionnaires, le service de streaming précise que la plateforme compte désormais plus de membres internationaux que nationaux.

Netflix s’était fixé cet objectif au cours du mois de janvier 2017 : atteindre la barre symbolique des 100 millions d’abonnés, après une année 2016 particulièrement rentable. C’est désormais officiel : le service américain de vidéo en ligne vient de publier un document à l’attention de ses actionnaires dans lequel il annonce avoir passé le cap espéré.

Fin juin 2017, Netflix a indiqué comptabiliser 103,95 millions d’abonnés, soit l’équivalent d’une augmentation de 5,2 millions de nouveaux comptes sur la plateforme en trois mois.

104 millions de membres

« Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires et le résultat d’exploitation correspondent aux prévisions. Le nombre de membres de notre service de streaming a augmenté plus que prévu, de 99 millions à 104 millions, en raison de nos contenus exceptionnels. Nous avons également franchi le cap symbolique des 100 millions de membres, avec plus de membres internationaux que nationaux. C’était un bon trimestre », se félicite Netflix.

Comme l’explique le service de streaming dans cette lettre, l’essentiel de nouveaux abonnés — soit 4,14 millions de personnes — vient de l’international. Aux États-Unis, la société a désormais dépassé le seuil des 50 millions de clients.

4,14 millions de nouveaux clients internationaux

Toujours à l’intention de ses investisseurs, Netflix a dévoilé un second document évoquant les stratégies mises en œuvre. Le service justifie notamment ses importantes dépenses par son choix de créer de nouveaux contenus, afin de tenir tête à la concurrence exercée par Amazon, YouTube et la télévision traditionnelle.

La BBC, par exemple, a récemment investi des millions de livres sterling pour concurrencer Netflix dans le cœur de ses spectateurs les plus jeunes.

À lire sur Numerama : De la location de DVD aux 100 millions d’abonnés  : comment Netflix est devenu un géant du divertissement

Partager sur les réseaux sociaux