Le constructeur de voitures électriques Tesla vient de rappeler 53 000 Model S et Model X afin de prévenir un problème concernant leurs freins de stationnement. La mesure, préventive, a légèrement fait chuter la valeur de l'action.

C’est le genre de décision que tout constructeur préfère éviter : Tesla a dû rappeler 53 000 véhicules, suite à la découverte d’un problème avec son frein électrique de stationnement. Cette mesure préventive concerne certains Model S et Model X construits entre février et octobre 2016, dont le système de freinage aurait visiblement été mal assemblé par le fournisseur italien Brembo SpA. Toutes les pièces sorties d’usines pendant cette période ne sont pas touchées par le problème, mais Tesla préfère jouer la prudence en remplaçant le système plutôt que de risquer le moindre accident.

Le problème ne tient pas à une déficience des freins qui empêcherait de garder la voiture en place une fois garée : c’est justement une fois immobilisée qu’il peut peut survenir, certains systèmes restant bloqués et empêchant de redémarrer. Selon l’entreprise d’Elon Musk, seulement 5 % des 53 000 véhicules concernés par le rappel seraient touchés par ce défaut.

Tesla assure que tout sera réglé avant octobre

Ce rétro-pédalage représente le deuxième plus gros rappel de véhicule de l’entreprise à ce jour, représentant près de deux tiers du parc automobile Tesla en place dans le monde. En novembre 2015, Tesla avait déjà rappelé 90 000 véhicules à cause d’un problème de ceinture, tout comme elle l’avait fait 2014 pour 30 000 autres pièces.

La nouvelle tombe mal pour Elon Musk, qui s’est récemment félicité de sa progression en bourse, après avoir dépassé Ford. Depuis l’annonce du rappel, l’action Tesla a perdu 1 %, pour tomber à environ302 dollars.

Tesla assure que ce problème de frein sera réglé avant octobre 2017 et que l’opération de maintenance devrait être proposée dans les prochains jours à ses clients, sachant qu’elle ne dure pas plus de 45 minutes. Tesla, qui possède très peu de boutiques franchisées, va traiter le problème grâce à 135 centres de service partenaires, ainsi qu’à l’aide de leur service de techniciens mobiles. Ce dernier sera d’ailleurs élargi lors de la sortie du Model 3, prévue pour 2018.

Partager sur les réseaux sociaux