L'une de ces entreprises fabrique des voitures depuis 100 ans quand l'autre s'est lancée en 2003. Et pourtant, les valeurs sur le marché des actions des constructeurs automobiles Ford et Tesla viennent de se croiser pour la première fois au net avantage du second.

Alors que les ventes des véhicules Tesla poursuivent leurs bons résultats, le constructeur de voitures électriques vient de réaliser un nouveau record. En effet, la valeur de l’entreprise fondée par Elon Musk vient de dépasser la valeur boursière du mythique constructeur Ford.

Quand cette dernière est évaluée à 45,1 milliards, la jeune et ambitieuse entreprise la dépasse avec près de 47,8 milliards de dollars.

Un signe de confiance pour le futur

Véritable légende de l’industrie automobile, Ford a pourtant vendu près de 6,7 millions de véhicule l’année dernière, se plaçant en deuxième position des plus gros constructeur américains (derrière l’éternel General Motors). À côté, Tesla n’a écoulé « que » 80 000 voitures. Mais avec des résultats records de vente de Model X au premier semestre 2017 et des prévisions encourageantes pour le reste de l’année, le marché semble avant tout juger l’entreprise à l’aune de ses promesses.

Pourtant, lorsque l’on regarde concrètement les résultats des deux entreprises, cette domination sur le marché semble incohérente. Avec 151 milliards de dollars l’année dernière, le revenu de Ford est plus de 20 fois supérieur à son nouveau challenger, qui n’a compté « que » 7 milliards de billets. Seulement, c’est oublier la logique du marché, qui préfère miser sur le futur, et l’aura d’Elon Musk, PDG star, qui n’a d’ailleurs pas hésiter à commenter le renversement du rapport de force d’un tweet ironique  :

Partager sur les réseaux sociaux