BMW profite du salon automobile IAA Mobility 2021 pour présenter plusieurs concepts. Parmi eux, il y a le i Vision AMBY, un vélo électrique capable de rouler à une vitesse digne d'une petite moto.

Pourquoi encombrer son garage avec un vélo et une moto quand on peut avoir le meilleur des deux mondes en un seul véhicule ? C’est la question à laquelle cherche à répondre BMW avec le projet i Vision AMBY — présenté dans le cadre du salon automobile de Munich via un communiqué de presse publié le 6 septembre. Sa particularité est d’être tout à la fois un vélo à assistance électrique et une petite moto capable de rouler à 60 km/h.

Le i Vision AMBY est pensé pour s’adapter à trois types d’environnement : les pistes cyclables (jusqu’à 25 km/h), les rues du centre-ville (jusqu’à 45 km/h) et les routes hors agglomération (jusqu’à 60 km/h). Ces différents modes de conduite peuvent être configurés depuis une application disponible sur smartphone ou gérés grâce à la géolocalisation (le deux-roues adaptera automatiquement sa vitesse en fonction de sa localisation).

BMW i Vision AMBY : plus vélo // Source : BMW

Hélas, il n’y a aucun cadre légal pour ce vélo à haute vitesse

BMW décrit le i Vision AMBY comme un « vélo électrique à haute vitesse », capable sur le papier de fournir la même expérience qu’une mini moto. Petite précision quand même : il est nécessaire de pédaler pour bénéficier de l’assistance électrique (même à 60 km/h). Deuxième point à garder en tête : les vitesses les plus élevées requièrent les assurances et les permis adéquats. Troisième détail indiqué par BMW et lié au précédent : «  À l’heure actuelle, il n’existe aucun cadre légal pour ce type de véhicule reposant sur un système de vitesse modulable.  » Avec ce concept, le constructeur espère accélérer, sinon encourager, « l’élaboration d’une réglementation pour encadrer la circulation de ce type de véhicules sur les voies publiques ». Il est vrai que le statut très hybride du concept est problématique, ne serait-ce que pour le permis à posséder.

En termes de design, le i Vision AMBY mélange des éléments d’une moto de course et d’un vélo électrique sportif. On remarquera le cadre plus large, donnant cet aspect de robustesse au deux-roues. La batterie de 2 000 Wh est située au centre de la structure. Elle promet plusieurs autonomies, en fonction de la vitesse : 300 kilomètres pour 25 km/h, 180 kilomètres pour 45 km/h et 75 kilomètres pour 60 km/h. Elle se recharge en trois heures.

BMW Vision AMBY : plus moto // Source : BMW

À noter que, de son côté, la branche Motorrad de BMW a dévoilé une variante plus moto du i Vision AMBY, simplement baptisée Vision AMBY. Beaucoup plus gros, il ressemble à une motocross et abandonne le pedelec (Pedal Electric Cycle) haute vitesse pour se doter de certains éléments d’une moto classique (repose-pieds, poignée d’accélération). « Visuellement proche de l’univers du vélo, il a pourtant l’âme d’une moto  », indique le constructeur. Ici, la capacité de la batterie n’est pas précisée tandis que l’autonomie est promise à 110 kilomètres (cycle WMTC). En somme, là où le i Vision AMBY est un vélo pouvant devenir une moto, le Vision AMBY est une moto pouvant devenir un vélo. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo