Pour réduire la pollution et les émissions de CO2, BMW a imaginé la fonctionnalité eDrive Zones, compatible avec ses voitures hybrides rechargeables. Elle permet de passer automatiquement en mode 100 % électrique dans des zones spécifiques.

Au mois de juin dernier, BMW présentait son programme eDrive Zones. Comme on peut le deviner, il s’agit d’une fonctionnalité à utiliser dans des endroits spécifiques encourageant la mobilité électrique. Elle s’applique aux voitures hybrides rechargeables et sert à activer automatiquement le mode 100 % électrique au sein de zones situées dans les grandes villes. En France, cinq agglomérations sont concernées : Paris, Bordeaux, Marseille, Strasbourg et Lyon. À l’occasion d’un événement organisé pour la presse, on a pu tester ces eDrive Zones dans notre capitale.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est nécessaire de donner quelques précisions sur l’essai organisé près de l’Arc de Triomphe aux alentours de midi — en pleine heure de pointe (à bord d’une BMW 330e). Si nous sommes effectivement passés par des zones propres, dites à faibles émissions, on a très vite perdu de vue le convoi que nous devions suivre. Cette mésaventure, liée à des conditions complexes et inadaptées, a malheureusement écourté notre expérimentation.

BMW eDrive Zones // Source : BMW

BMW veut encourager la mobilité 100 % électrique

Les eDrive Zones constituent d’abord un outil pour sensibiliser à l’intérêt de la mobilité 100 % électrique, très pertinente en ville en raison du confort (accélération franche et fluide), du silence et de la pollution inexistante. Pour fonctionner, les eDrive Zones ont besoin que la batterie du véhicule hybride compatible soit rechargée. Ce n’est pas le cas ? La voiture enverra quand même une notification sur l’écran d’infodivertissement pour avertir le conducteur à l’entrée d’une eDrive Zone. De cette manière, il pensera plus facilement à faire le plein avant un futur trajet.

Si la batterie de la voiture hybride est suffisamment rechargée, alors le passage au mode de conduite 100 % électrique se fera automatiquement à l’entrée de la zone grâce au géorepérage (périmètre virtuel qui permet de déterminer la présence d’une voiture, couplé à de la géolocalisation). En pratique, le basculement ne se fait pas du tout ressentir et on n’a jamais été brusqué comme certains pourraient le craindre. Pour prévenir le conducteur, la voiture envoie une notification et habille l’interface en bleu. Bien évidemment, il est possible de reprendre la main pour passer sur un autre mode. Vous ne resterez pas en mode 100 % électrique si la batterie est vidée.

Le système de points des BMW eDrive Zones // Source : BMW

Pour encourager encore plus les propriétaires d’un véhicule concerné à respecter les eDrive Zones, BMW a mis en place un système de points à gagner — avec classement. Le barème est le suivant : un point par kilomètre parcouru en mode 100 % électrique et deux points au sein d’une eDrive Zone. Ils permettront de recevoir quelques récompenses, comme des réductions au sein du réseau de recharge Charge Now (en Belgique, 1 250 points = 10 euros). Pour l’utilisateur, outre l’engagement environnemental, il y a un vrai intérêt économique à privilégier la conduite propre.

Pour BMW, les eDrive Zones sont un moyen de faire baisser ses émissions de CO2 d’un point de vue global et, ainsi, contribuer à la mobilité durable. L’enjeu est aussi de répondre aux exigences européennes sous peine de lourdes amendes financières. D’ici 2030, le taux d’émission moyen des véhicules neufs devra être de 59g/km, contre 95 pour 2021.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo