Pour accompagner la transformation des villes françaises en lieux vélo-friendly, Moustache réinvente son modèle iconique. Le Lundi 26 laisse sa place en septembre 2020 au lundi 27.

À grand renfort de communication, on voudrait nous faire croire que le vélo électrique a été en 2020. Que des vélos intelligents et autres Tesla du cyclisme vendus en financement participatif auraient révolutionné la mobilité urbaine. Et si nous n’avons pas l’audace de faire remonter le concept moderne à l’invention d’Odgen Bolton en 1895, il faut reconnaître que des marques manient très bien le VAE depuis une dizaine d’années.

Dans le paysage du vélo conçu et assemblé en FranceMoustache est à l’avant-garde, enchaînant innovation sur innovation depuis 10 ans, que ce soit sur les vélos en eux-mêmes qui ont été conçus dès l’origine pour être électriques ou sur les composants individuels. Le travail sur les guidons en est un exemple, celui en partenariat avec Bosch en est un autre.

Alors quand début septembre 2020, Moustache nous a conviés à essayer en avant-première la nouvelle version de son modèle fondateur et iconique, nous n’avons pas refusé. Ce 14 septembre 2020, le Lundi 26 a enfin un successeur, nommé sobrement Lundi 27.

Le Moustache Lundi 27 // Source : Moustache / Utilisation autorisée pour Numerama

Un pur produit pour la ville

Dans la gamme Moustache, le Lundi est le vélo de ville par excellence, conçu pour les trajets urbains. Ce n’est pas un champion de la vitesse ou un vélo tout terrain : c’est avant tout un objet roulant confortable, capable de vous emmener sans encombre d’un point A à un point B. Bien souvent, le point A est votre domicile, et le point B votre bureau. Le nouveau Lundi 27 reprend cette promesse à la lettre, tout en raffinant la quasi-totalité des composants.

Côté motorisation, Moustache poursuit son partenariat avec Bosch et inclut de série un moteur Active Line Plus et une batterie PowerTube de 400 Wh. Intégrée au cadre et non plus fixée à l’arrière, elle permet d’avoir un vélo bien plus dynamique par sa rigidité à l’avant et dont le poids est bien mieux réparti. En plus, cela ajoute de l’élégance à un modèle qui brillait déjà par son guidon en M : Moustache peut ainsi faire un cadre alu triple cavité et des garde-boue tubulaires en aluminium d’une couleur unique. Même le cache pour la batterie a pu être personnalisé dans l’un des 5 coloris au choix (trois brillants, deux mats).

Le Moustache Lundi 27 // Source : Moustache / Utilisation autorisée pour Numerama
Le Moustache Lundi 27 // Source : Moustache / Utilisation autorisée pour Numerama
Le Moustache Lundi 27 // Source : Moustache / Utilisation autorisée pour Numerama
Le Moustache Lundi 27 // Source : Moustache / Utilisation autorisée pour Numerama

À cela, Moustache associe un moteur Bosch Active Line Plus parfaitement adapté à la ville, capable d’enchaîner les montées avec une belle réactivité au pédalage, tout en restant économe quand il le faut. Associé à 10 vitesses, de gros pneus Schwalbe Super Moto-X de 27 pouces et des freins à disque hydraulique Shimano, vous avez devant vous un porteur robuste et fiable. Et quitte à miser sur le confort plus que sur l’agilité, Moustache équipe son nouveau Lundi d’un porte-bagage QL3 / MIK pour accueillir des sacoches et d’une tige de selle suspendue qui pourra encaisser sans mal toutes les vibrations. Notre balade à Montmartre nous l’a montré : si le cycliste ne souhaite pas faire d’effort, le Lundi 27 saura répondre présent — moyennant 2 799 € avant les éventuelles aides à l’achat.

Les deux déclinaisons haut de gamme complètent la promesse de la marque, qui est d’adresser plusieurs usages. Le 27.3 embarque ainsi un moteur plus puissant Performance Line et une batterie PowerTube de 500 Wh, toujours associés à un ordinateur de bord amovible Intuvia. Ces options font monter la facture à 3 199 €.  La version 27.5, la plus haut de gamme vendue 3 699 € est paradoxalement une édition pour les débutants et les débutantes : la transmission 10 vitesses est remplacée par une transmission Enviolo TR 380 % directement intégrée dans le moyeu. Vous ne changez pas de vitesse : vous ajustez une poignée selon le dénivelé et le module se charge d’assouplir ou de renforcer l’axe de pédalage. Cela signifie que vous pouvez changer de niveau de résistance à l’arrêt, quand des vitesses se changent toujours en roulant.

Le Moustache Lundi 27 // Source : Moustache / Utilisation autorisée pour Numerama
Le Moustache Lundi 27 // Source : Moustache / Utilisation autorisée pour Numerama
Le Moustache Lundi 27 // Source : Moustache / Utilisation autorisée pour Numerama

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo