Alors que la Tesla Model S a eu toute les peines du monde à afficher une autonomie supérieure à 400 miles, la Lucid Air, qui sera dévoilée en septembre, pourrait dépasser les 500.

Lucid Motors sait visiblement comment s’y prendre pour faire grimper l’engouement. Alors qu’il présentera sa berline 100 % électrique le 9 septembre prochain, le constructeur a évoqué une autonomie record dans un communiqué publié le 11 août. La Lucid Air, taillée pour rivaliser avec la Model S de Tesla, pourrait atteindre les 517 miles d’autonomie en une seule charge — soit plus de 830 kilomètres. Selon la norme EPA, la Model S grimpe à 402 miles (647 km).

Si ces chiffres se vérifient, la Lucid Air serait la voiture 100 % électrique dotée de la meilleure autonomie du marché. Il faudra néanmoins atteindre la confirmation de l’agence EPA (Environmental Protection Agency), chargée d’homologuer cette caractéristique. Les 517 miles vantés pour la Lucid Air ont été obtenus par FEV North America, qui fournit des services en ingénierie.

Lucid Air // Source : Lucid Motors

Coup de communication ou vraie prouesse technologique ?

D’après les dires de Lucid Motors, FEV North America aurait suivi le protocole EPA à la lettre pour obtenir ce résultat qui vient « confirmer les simulations faites sur ordinateur ». En attendant la vérification de la part de l’EPA, il est nécessaire de prendre des pincettes. Il s’agit peut-être d’un coup de communication à quelques semaines de la présentation. Tesla ayant rencontré des difficultés à faire homologuer les 400 miles de la Model S, Lucid Motors attire les regards vers lui en annonçant avoir franchi la barre des 500 miles. 

Lucid Motors prend quand même un risque énorme en promettant une telle autonomie dans un communiqué, pour peu que l’EPA l’infirme une fois la Lucid Air disponible. D’autant que la startup ne manque pas de mettre en avant sa technologie maison. Elle vante : son architecture 900 volts, ses batteries pensées pour la course, ses moteurs électriques de petite taille, son intégration de la transmission, le châssis, la gestion de la température et l’efficience au global. En somme, Lucid Motors serait en train de révolutionner le segment avec un savoir-faire inédit. Peter Rawlinson, CEO, se permet même un trait d’arrogance : « Une efficience aussi exceptionnelle, atteinte grâce à une technologie maison, est la marque d’une vraie entreprise tech spécialisée dans les voitures électriques. » 

On tempérera la fougue de Lucid Motors en rappelant que l’entreprise, soutenue financièrement par des industriels chinois, fait absolument tout comme Tesla. En plus de communiquer sur un équivalent de l’Autopilote, elle est allée jusqu’à partager des images de son usine. Le rendez-vous du 9 septembre sera donc crucial et Lucid Motors devra prouver après avoir beaucoup parlé. Sans quoi, c’est un destin à la Faraday Future qui l’attend au tournant.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo