Cadillac a levé le voile sur son premier véhicule 100 % électrique : un SUV qui inaugure la batterie Ultium. Le constructeur vise une autonomie supérieure à 480 kilomètres.

La crise liée au coronavirus a bouleversé les plans de Cadillac, qui devait présenter sa première voiture 100 % électrique le 2 avril. Le grand déballage a finalement eu lieu le 6 août, date à laquelle le constructeur a montré le prototype Lyriq. Il s’agit d’un SUV misant avant tout sur l’autonomie pour attirer les conducteurs.

« Comme l’autonomie est l’un des critères les plus importants quand il faut choisir une voiture électrique, nous avons conçu le Lyriq pour qu’il offre une autonomie supérieure à 480 kilomètres », explique Cadillac. Le SUV est basé sur la nouvelle plateforme de General Motors, pensée pour offrir plusieurs options de configuration en matière de batterie et de propulsion. 

Cadillac Lyriq // Source : Cadillac

Cadillac dévoile sa première voiture 100 % électrique

Il ne faut pas trop se fier au look du Lyriq, puisqu’il n’a été présenté qu’au rang de show car. Cadillac a quand même précisé que la version commerciale devrait reprendre au moins 80 % des éléments du prototype. On a en tout cas affaire à un SUV massif et anguleux, doté d’un profil plutôt racé. On espère que l’habitacle conservera cette immense écran de 33 pouces, qui permet d’afficher les informations essentielles derrière le volant et se prolonge pour l’infodivertissement avec ses milliards de couleurs affichées. Pour le son, le SUV s’appuie sur 19 hauts-parleurs conçus par AKG.

Le système de batterie Ultium est au coeur du Lyriq, qui dispose d’un centre de gravité hyper bas et une répartition de la masse proche du 50/50. Cadillac promet un comportement dynamique. « Pour cela, nous avons développé une architecture spécifiquement pensée pour l’électrique. Il ne s’agit pas seulement d’une voiture électrique exceptionnelle, mais aussi et surtout d’une vraie Cadillac », indique l’entreprise. Elle offrira deux choix de transmission : à deux ou quatre roues motrices.

La batterie Ultium, que l’on retrouvera aussi dans le futur Hummer, permet aux ingénieurs de réduire la quantité de cobalt — un minéral qui se fait rare. Cadillac entend installer une batterie de 100 kWh dans le Lyriq, qui pourra encaisser des pics de recharge à 150 kW. L’autonomie dépendra de la transmission.

Cadillac Lyriq // Source : Cadillac

Côté technologies embarquées, le Lyriq entend offrir :

  • Surveillance accrue de l’état de la batterie (pour conseiller au mieux sur le moment où il faut recharger) ;
  • Un affichage tête haute à deux lames (la première, proche, indique la vitesse ou encore la direction tandis que la deuxième montre les panneaux de signalisation et d’autres alertes importantes) ;
  • Des assistances Super Cruise décrites comme hands-free, incluant le changement de voie à la demande ;
  • Une technologie qui permet à la voiture de se garer seule grâce à des capteurs à ultrason (avec ou sans le conducteur à bord) ;
  • Un réducteur de bruit de la route.

Le Cadillac Lyric ne sera pas commercialisé avant fin 2022 aux États-Unis. D’ici là, son autonomie tant vantée pourrait devenir un peu juste face à la concurrence. Aujourd’hui, un Model X Grande Autonomie dépasse déjà les 500 kilomètres.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo