Le nouveau scooter électrique Ninebot C30 de Xiaomi coûtera le prix d'une trottinette électronique. Pour ce montant, il ne faut pas s'attendre à des merveilles de performances.

Un scooter électrique qui coûte autant qu’une trottinette : c’est le nouvel engin lancé par Xiaomi, dont le fabricant chinois a fait la publicité le 9 juillet 2020. Sur le site « Mi Community », qui n’est pas un site officiel de Xiaomi, on apprend que le Ninebot C30 sera probablement le scooter électrique le moins cher qui existe. Il vient compéter la gamme Ninebot qui existe déjà, avec les C40, C60 et C80.

Le Ninebot C30 est commercialisé 3 599 yuan (439 euros), et a même bénéficié d’un prix réduit au démarrage de 2 999 yuan (366 euros). Ces montants sont évidemment très bas, au vu des tarifs habituels du marché — comptez environ 2 000 euros pour un équivalent 50, et 4 000 euros pour un équivalent 125.

Des faibles performances

La pub pour le Xiaomi Ninebot C30

Alors d’où vient ce prix défiant toute concurrence ? Il faut chercher du côté des performances du véhicules, qui n’ont, dans les faits, rien à voir avec ce que proposent les autres entreprises du marché. D’une, le deux-roues est limité à 25 km/h, ce qui correspond à la vitesse maximale autorisée pour les vélos électriques en France. Sa puissance moteur n’est aussi que de 400 W, soit trois fois moins que les scooters électriques capables d’aller à 50 km/h. Il n’a aussi qu’une autonomie de 35 km, ce qui permet tout juste de faire un aller-retour entre le domicile et le travail, lorsque celui-ci n’est pas très éloigné.

Du côté du look, alors que les scooters Ninebot C40 à C80 ont tous un gros phare avant et une carrosserie fine et épurée, l’image promotionnelle du C30 (ci-à-côté) laisse penser qu’il s’agit d’un modèle qui ressemble plus aux scooters Segway-Ninebot, présentés en décembre dernier, qui sont eux plus puissants en vitesse et autonomie, mais ont moins de style.

Certaines sources anglosaxones font mention d’un lancement à venir en Europe et aux États-Unis, mais à ce jour, rien n’a été confirmé. Selon le site e-bike-generation, il ne serait « pas prévu pour l’Europe ».

Ninebot a reçu un investissement de 80 millions de dollars de Xiaomi en 2015, ce qui l’a notamment aidé à acquérir l’Américain Segway.

Crédit photo de la une : Segway-Ninebot

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo