Tesla va bientôt intégrer la possibilité de personnaliser certains sons de ses voitures, y compris le klaxon.

Vous en rêviez, Tesla va le faire : dans une future mise à jour, les propriétaires d’une voiture électrique de la marque vont pouvoir personnaliser les sons produits à faible vitesse et/ou en activant le klaxon. Et, Tesla oblige, on va visiblement pouvoir choisir tout et n’importe quoi, du bruit des sabots des Monty Python (vous savez, avec les noix de coco) au cri d’une chèvre, en passant par le bruit du vent ( ?).

Elon Musk a annoncé cette fonctionnalité le 6 octobre, sur son compte Twitter, promettant qu’elle arrivera « bientôt ». En réponse à des curieux, il a même indiqué que la possibilité d’intégrer ses propres bruitages serait envisageable. On y croit peu, pour la simple et bonne raison que certains propriétaires pourraient y mettre des insultes et autres déclarations hors la loi, sans qu’on ne puisse rien contrôler.

Le bruit des sabots de Monty Python bientôt dans votre Tesla

Difficile de savoir pour l’heure si le projet d’Elon Musk passera les étapes de la réglementation, sachant que les voitures électriques sont désormais dans l’obligation de produire un son à faible allure pour garantir la sécurité des piétons. Pas sûr que celui des Monty Python soit valide, si drôle soit-il.

Monty Python dans les Tesla // Source : Electrek

À noter que Monty Python, dont Elon Musk est un grand fan, dispose déjà de son easter egg grâce à la dernière mise à jour. Selon les informations d’Electrek publiées le 6 octobre, le propriétaire d’une Model 3 a découvert un logo Monty Python dans l’onglet Théâtre de l’interface (là où se trouvent les raccourcis vers Netflix et YouTube). Cela aurait à voir avec le nom qu’il a donné à son véhicule, qui fait référence au film culte Monty Python : Sacré Graal !. En cliquant sur le logo, il atterrit sur une page YouTube remplie de vidéos sur les Monty Python. Un fichier ‘coconut sound‘ a par ailleurs été déniché dans l’application Android de Tesla.

Partager sur les réseaux sociaux