Tesla a officialisé le début du déploiement de la mise à jour 10.0 du firmware de ses voitures. La plus importante jamais développée.

Le nouveau firmware des voitures Tesla est en cours de déploiement, a annoncé l’entreprise dans un billet publié sur son blog le 26 septembre 2019. Si vous ne l’avez pas encore, pas de panique : les propriétaires américains ayant acquis les options Autopilote avancées le reçoivent en premier. Comme toujours, la mise à jour 10.0 est disponible par vague.

Tesla n’a pas peur d’évoquer l’update la plus importante de son histoire, au point d’en vanter tous les ajouts dans une vidéo humoristique. La firme met par exemple en avant l’intégration de Spotify Premium pour les voitures américaines, très réclamée en outre-Atlantique (on y a droit depuis longtemps en France).

Cuphead, Netflix, mode karaoké : le menu de la mise à jour des Tesla est copieux

Force est de reconnaître que Tesla a mis tout ce qu’il pouvait dans ce firmware avant tout basé sur l’infodivertissement. Ainsi, depuis le nouvel onglet Tesla Theater, on a accès à des plateformes vidéo (YouTube, Netflix, Hulu) et des jeux vidéo (y compris l’exigeant, et non moins excellent Cuphead). Les utilisateurs y trouveront aussi des vidéos explicatives sur le fonctionnement de leur véhicule. Et si jamais vous voulez pousser la chansonnette pendant que votre Tesla remplit sa batterie sur un Superchargeur, il y a un mode Karaoké.

Côté Autopilote, la mise à jour 10.0 intègre Smart Summon, qui permet à la voiture de rouler toute seule vers son propriétaire tant qu’il reste dans son champ de vision. Une fonctionnalité qui peut s’avérer utile dans un parking où la place serait très serrée. Bien évidemment, « celles et ceux qui utilisent Smart Summon doivent rester responsables de leur voiture et surveiller constamment les alentours », rappelle Tesla. Cette évolution est réservée aux options Autopilote payantes. 

Cuphead
Cuphead // Source : Microsoft

Le Joe Mode, lui, concerne tout le monde : il réduit les sons produits dans l’habitacle pour ne pas réveiller des passagers en train de dormir (des enfants en bas âge, notamment). La navigation améliorée est également de la partie et permet de trouver rapidement un restaurant ou un lieu de loisir à proximité en cliquant sur des raccourcis.

Terminons avec l’application Tesla, qui autorise de nouvelles commandes à distance (fermeture et ouverture de la porte du garage via HomeLink, réchauffement de l’habitacle à la température maximale et contrôle des vitres du Model X ou de la Model 3).

À lire sur Numerama : Une journée aux côtés d’un mécanicien mobile Tesla, un métier prêt pour l’avenir

Partager sur les réseaux sociaux