Porsche a enfin levé le voile sur sa Taycan, la voiture que beaucoup imaginent être la première concurrente sérieuse de Tesla et de ses Model S.

C’est lors d’une conférence rediffusée dans le monde entier, proche de sources d’énergie renouvelables et sur YouTube que Porsche a enfin levé le voile sur sa Taycan. La voiture, attendue comme la principale concurrente de Tesla sur un secteur que l’Américain a créé, a été l’objet de nombreux fantasmes — aussi bien des fans de la marque que de l’industrie, qui voit un nom historique amorcer son passage à l’électrique avec un slogan : smart, lean, green (intelligent, profilé, écolo). Sans concession ?

Porsche l’a répété de nombreuses fois : la Taycan reprend les aspects sportifs des 911 Spyder et des voitures de course qui ont fait l’identité de la marque. Les caractéristiques annoncées par Porsche semblent confirmer les ambitions de la marque.

Porsche Taycan // Source : Porsche
  • Une vitesse maximale sur circuit à 260 km/h sans perte de puissance sur la durée
  • 0-100 km/h en 2,8 secondes
  • 0-200 km/h en 9,8 secondes, avec plusieurs accélérations possibles
  • Une autonomie annoncée à 450 km WLTP — 3 425 km en 24 heures sur un essai effectué par des ingénieurs de Porsche

Porsche a également évoqué une recharge rapide à 270 kW, ce qui permet, en conditions idéales, de recharger 100 km d’autonomie en 5 minutes. Côté aérodynamique, la Taycan est un véhicule dont le centre de gravité est très bas, comme sur les voitures de Tesla, renforcé par la position de la batterie qui aspire vers le sol le véhicule grâce à son poids. L’ensemble de la plateforme a été disposé dans une configuration pensée pour laisser les pilotes le plus proche du sol.

La marque allemande a évoqué un coefficient de traînée de 0,22, rendu possible par un design qui prend en compte l’absence de moteur à l’avant : il a été possible de baisser encore plus l’avant du véhicule. Des caractéristiques aussi importante pour la sportivité de la Taycan que pour améliorer l’autonomie globale de l’engin.

La Porsche Taycan lors de son annonce // Source : Porsche

L’intérieur appelle un look rétro assumé, mis au goût du jour par des écrans en lieu et place des commandes physiques. Contrairement à Tesla, Porsche continuera à proposer des intérieurs en peaux d’animaux morts, mais proposera également, pour la première fois de son histoire, un intérieur entièrement dénué de cuir animal. Une option qui semble évidente quand on parle d’un véhicule pensé pour affronter les défis de l’avenir.

Enfin, la Taycan a été pensée autour de son usine qui a été conçue pour avoir un impact énergétique nul, tout en gardant les mêmes standards de production que Porsche s’impose pour ses autres véhicules.

La version Turbo de la Taycan sera commercialisée autour de 150 000 €. La version Turbo S, plus musclée mais moins autonome sur la route coûtera un peu plus de 180 000 €. Une version autour de 85 000 € est espérée par Porsche, comme Tesla espère un jour vendre des Model 3 sous la barre des 40 000 €. Pour la voir sous toutes ses coutures, nous vous renvoyons à cet article.

Partager sur les réseaux sociaux