Les Tesla Model S et Model X ont reçu une mise à jour matérielle importante. On fait le point.

Le bruit courait que Tesla allait utiliser le savoir-faire acquis sur les Model 3 pour le transposer sur les Model S et X, plus onéreux. Le 23 avril 2019, l’entreprise d’Elon Musk a annoncé de nombreux changements matériels sur ses voitures, confirmant les rumeurs. Comme d’habitude avec Tesla, les véhicules ne sont pas considérés comme de nouveaux véhicules  : l’entreprise préfère parler d’améliorations incrémentales, qui surviennent régulièrement. Dès lors, que trouve-t-on dans les Model S et Model X d’avril 2019 ?

Tous les changements

  • Nouveau moteur = meilleure autonomie. Le principal changement était connu, mais il n’en est pas moins bienvenu : les moteurs des Model S et Model X sont désormais des moteurs à aimants permanents, comme sur la Model 3. Nous en expliquions le fonctionnement dans cet article. Retenez qu’ils sont plus efficaces et donc permettent aux voitures de rouler plus longtemps sur une charge. Tesla annonce 10 % d’autonomie en plus à batterie égale — une Model S routière affichera donc désormais 610 km d’autonomie WLTP (estimation) et le Model X, 505 km. Le moteur permet aussi d’améliorer l’accélération de 0 à 100, offrant plus de patate aux modèles les moins sportifs.
La Tesla Model S 100D, une voiture de luxe testée 4 jours par Numerama, enclenchera-t-elle une enquête ? // Source : Numerama
  • Nouvelles suspensions. Le système de suspensions des Model S et X a été amélioré, garantissant d’après Tesla une conduite tout en souplesse sur l’autoroute et notamment en Autopilote — quand on se souvient à quel point l’Autopilote a déjà une conduite douce, on a hâte de voir comment Tesla a réussi à faire mieux. Côté conduite nerveuse, le système adaptatif permet également d’accrocher encore mieux la route.
  • Charge plus rapide. Si Tesla n’a pas changé la batterie, le nouveau bloc moteur a entraîné des changements qui ont permis au constructeur d’augmenter la vitesse de charge. Les Model S et Model X peuvent charger à 200 kW sur les Superchargeurs V3 et à 145 kW sur les Superchargeurs V2 (les seuls disponibles en France pour l’instant). Les précédents modèles chargeaient à 120 kW au maximum.

Tesla a profité de cette mise à jour pour faire quelques changements mineurs au niveau de l’ingénierie des véhicules. Tesla annonce que les possesseurs d’une Model S ou d’un Model X qui souhaitent passer à ces nouveaux véhicules se verront offrir l’option Ludicrous, permettant des accélérations démesurées. Reste à savoir si ces véhicules arrivent toujours autant à convaincre, avec une Model 3 si exceptionnelle pour un prix bien moindre.

Partager sur les réseaux sociaux