Les lancements européen et chinois de la Model 3 ont eu un impact négatif sur les chiffres du premier trimestre de l'année 2019.

Tesla a annoncé des chiffres officiels pour le premier trimestre de l’année 2019. Comme toujours, le constructeur partage d’abord ses indicateurs de livraison et de production dans un communiqué publié le 3 avril 2019. Entre le 1er janvier et le 31 mars, Tesla a livré 63 000 véhicules. Sur ce critère, il observe une augmentation de 110 % par rapport à la même période l’année dernière, mais accuse une baisse de 31 % face aux trois derniers mois de 2018.

Tesla attribut ce recul aux lancements européen et chinois de la Model 3, effectifs depuis le mois de février. « À cause d’une hausse massive des demandes de livraison en Europe et en Chine, correspondant parfois à cinq fois les niveaux de livraison les plus élevés connus jusqu’à maintenant, et de challenges rencontrés pour la première fois, nous n’avons pu livrer que la moitié du volume prévu en date du 21 mars, soit 10 jours avant la fin du trimestre », explique Tesla. Conséquence : des voitures qui devaient arriver à destination en Q1 seront livrées — et comptabilisées — en Q2. On parle ainsi de 10 600 voitures en transit. 

Tesla Semi qui tracte des Model 3 // Source : Tesla

Tesla assure avoir du cash en réserve

Après deux bilans fiscaux légèrement positifs, Tesla s’attend à connaître un trimestre plus compliqué financièrement parlant. Cependant, le constructeur assure avoir du cash en réserve pour envisager la suite avec sérénité.

Avec 77 100 voitures assemblées ces trois derniers mois, Tesla a également moins produit que le trimestre précédent. Entre septembre et décembre 2018, 86 555 unités étaient sorties des usines — un record. On notera quand même que la firme américaine a fait mieux sur un point : la production de la Model 3, son véhicule le plus abordable, a augmenté (62 950 contre 61 394).

La Model 3 reste d’ailleurs la star incontestée pour Tesla. La berline est première de sa catégorie et, malgré la baisse du bonus écologique aux États-Unis, la demande est toujours là. À tel point que le constructeur a revu ses prévisions à la hausse : il s’attend à livrer 400 000 Model 3 sur son territoire en 2019. L’objectif précédent était fixé à 360 000.

Partager sur les réseaux sociaux