L'année 2018 se termine sur des records pour Tesla, qui a produit et livré plus de voitures que jamais.

Pour Tesla, l’année 2018 s’est terminée sur des records, aussi bien en termes de production que de livraison. Mais ça n’a pas suffi pour faire plaisir à Wall Street.

Dans un communiqué publié le 2 janvier 2019, la firme américaine a annoncé avoir maintenu un rythme de 1 000 voitures assemblées par jour pour atteindre un volume total de 86 555 unités entre octobre et décembre. Soit une hausse de 8 % par rapport au trimestre précédent. Malheureusement, les résultats au Q4 étant en-dessous des attentes des marchés, le titre de Tesla a chuté de 9 % en bourse.

Du côté des livraisons, la Model 3 tient la dragée haute avec 63 150 exemplaires arrivés à bon port (contre 55 840 durant Q3). Sur l’année calendaire, Tesla se félicite d’avoir livré 245 240 voitures (dont 145 846 Model 3). C’est quasiment autant que toutes les années précédentes additionnées.

Q4 2018 Q4 2017 Modification
Model S 13 500 15 200 – 11 %
Model X 14 050 13 120 + 7 %
Model 3 63 150 1 550
Total 90 700 29 870 + 200 %

Nombre de voitures livrées (Numerama/M.C.)

Tesla en pleine croissance

Ces chiffres très à la hausse constituent tout sauf une surprise pour Tesla, qui est en train de réussir son pari avec la Model 3 — sachant que la version la moins chère n’est pas encore disponible et que le produit n’est vendu, pour l’heure, qu’en Amérique du Nord. « Au cours du quatrième trimestre, trois quarts des commandes de Model 3 ont été effectuées par des nouveaux clients, non pas par les détenteurs d’une réservation », souligne le constructeur. Comprendre : il y a encore un immense potentiel de croissance, d’autant que la Model 3 va s’ouvrir à l’Europe et à la Chine dès le mois de février

Tesla Model 3, arrière // Source : Nicolas Valeano pour Numerama

Tesla se targue aussi d’avoir amélioré sa logistique, après avoir rencontré des problèmes à livrer dans les temps. Il estime même avoir « un niveau de stock parmi les plus bas du marché automobile ». 

Enfin, Tesla a décidé d’absorber une partie de la réduction du bonus écologique américain, qui est passé de 7 500 à 3 750 dollars, hors bonus exclusif à certains états, depuis le 1er janvier. Ainsi, la Model S, le Model X et la Model 3 coûtent désormais 2 000 dollars de moins.

À lire sur Numerama : Essai de la Tesla Model 3  : l’Américain redéfinit (encore) la conduite de demain

Partager sur les réseaux sociaux